KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • KINESPORT
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Formation Thérapie manuelle de l'épaule
  • Formation BODY-MECHANICS
  • Formation Thérapie Manuelle Viscerale

Effet de la fibrolyse diacutanée (Crochetage) sur l'amplitude en flexion dorsale passive de cheville



Le gain d’amplitude en flexion dorsale de la cheville est un point important dans la prise en charge des entorses externes de cheville, en particulier pour limiter le risque de récidive et la potentialisation du risque de contracter une CAI (Chronic Ankle Instability ou Cheville Instable).
Les techniques visant à favoriser l’amplitude en flexion dorsale sont donc importantes pour le kinésithérapeute dans son protocole de rééducation.
Une étude de Stephen van den Berg et al. paru en Septembre 2016 (Effect of thé diacutaneous fibrolysis on thé passive ankle dorsiflexion, Kinesither Rev (2016)) avait pour but de déterminer l’effet du crochetage sur l’amplitude en flexion dorsale de la cheville.
 
Méthode
Trente quatre sujets sains de sexe masculin ont participé à l’étude. Il s’agissait d’un essai croisé où chaque sujet était soumis successivement au crochetage, puis au placebo ou inversement selon son groupe d’appartenance.
Le protocole crochetage consistait à un crochetage de la loge postérieure dans les sillons suivants :
  • Soléaire/gastrocnémiens médial/latéral.
  • Bord médial et latéral du soléaire jusqu'au tendon d’Achille.
  • Finissant par un grattage "périosté" de l'insertion du tendon d'achille.
Trois passages par sillon ont été appliqués à tous les sujets, pour une durée totale de traitement de 15 minutes.
Le protocole placebo était identique à la différence que le crochetage se faisait de manière superficielle et à distance des sillons musculaires.
Le dispositif expérimental (Figure 1) pour la prise de mesure, permettait d’évaluer la flexion dorsale de la cheville en imposant une force identique avant et après le protocole à l’aide d’un dynamomètre.

Effet de la fibrolyse diacutanée (Crochetage) sur l'amplitude en flexion dorsale passive de cheville
Résultats
L’étude montre qu’il existe une augmentation de l’amplitude en flexion dorsale de la cheville après la technique de crochetage, quelque soit la tension. Ceci n’est pas le cas après le protocole placebo (T0 = avant protocole, T1 = après protocole). 

Effet de la fibrolyse diacutanée (Crochetage) sur l'amplitude en flexion dorsale passive de cheville
L’autre point très intéressant est que le gain d’amplitude en flexion dorsale lorsque l’on compare le protocole crochetage et le protocole placebo est significativement plus important pour le protocole crochetage, quelque soit la tension appliquée.

 

Effet de la fibrolyse diacutanée (Crochetage) sur l'amplitude en flexion dorsale passive de cheville

Effet de la fibrolyse diacutanée (Crochetage) sur l'amplitude en flexion dorsale passive de cheville
Ces résultats nous montre que le crochetage permet d’obtenir des gains d’amplitude de la flexion dorsale de la cheville statistiquement meilleurs que ceux sous condition placebo.
 
Conclusion
Il ressort de cette étude croisée en insu comparant le crochetage au placebo, que le crochetage a un effet quantifiable sur la mobilité passive de la cheville, objectivé par une augmentation de la flexion dorsale des sujets lors de l’étude.
Cette étude est particulièrement intéressante pour les kinésithérapeutes dans la recherche d’optimisation des techniques de prise en charge des entorses externes de la cheville. L’application du crochetage lors du processus de rééducation possède donc un intérêt particulièrement intéressant dans l’optique de récupérer l’amplitude articulaire en flexion dorsale de la cheville. Au regard de l’importance de la récupération de cette amplitude pour une récupération optimale, les conclusions de cette étude sont donc  à considérer.
Les limites de cette étude sont bien entendu le fait que cette dernière a été réalisé sur des sujets sains et non pathologiques.
Par la suite il sera intéressant de déterminer quels sont les phénomènes physiologiques et histologiques qui sous tendent cette augmentation de flexion dorsale passive.
 


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter

Kinesport - 0810 821 001- secretariat@kinesport.fr - Mentions Légales