KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • KINESPORT
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Nouvelles formations
  • Formation TM.Structurelle
  • Formation BODYMECHANICS Coaching
  • Formation REBOUTEMENT INTEGRAL SPECIFIQUE
  • Le Mag KINESPORT

La fiabilité et la capacité de dépistage de l'outil de dépistage StarT Back chez les patients atteints de lombalgie dans la pratique de la physiothérapie, une étude de cohorte



Contexte



La lombalgie est le trouble musculo-squelettique signalé le plus fréquemment, avec une  prévalence et des coûts élevés. L'accent mis sur l'identification précoce des patients à risque de développer une lombalgie chronique a augmenté. Le Keele Start Back Tool (SBT) est un questionnaire visant à identifier les indicateurs pronostiques chez les patients lombalgiques, en catégorisant les patients dans des groupes de risque et en guidant le traitement. L'objectif de cette étude était d'explorer la version norvégienne du SBT en ce qui concerne la fiabilité du score SBT et la capacité de dépistage chez les patients lombalgiques en soins primaires de physiothérapie.
 

Méthode



Les patients lombalgiques ont répondu deux fois à une série de questionnaires, espacés de 1 à 3 jours entre eux, contenant SBT, le questionnaire de capacité fonctionnelle de Hanovre, des questions d'intensité de la douleur et données démographiques. La fiabilité relative et absolue du SBT a été calculée en utilisant le coefficient de corrélation intraclasse (ICC) et le plus petit changement détectable, respectivement. Des tests t d'échantillons indépendants ont été utilisés pour comparer les groupes.
 

Résultats



Cinquante-deux patients atteints de lombalgie. L'âge moyen était de 45 ans (12) ans et 62% étaient des femmes. L’ICC (95% CI) pour le score total SBT et le sous-score psychosocial était de 0,89 (0,82, 0,94) et 0,82 (0,70, 0,90), respectivement. Aucun des participants n'a été attribué au groupe à risque élevé. Le groupe à risque moyen a rapporté beaucoup plus de douleurs la semaine précédente et plus de limitations d'activité que le groupe à faible risque à la fois au test et retest (0,001 ≤ p ≤ 0,003), alors qu'aucune différence significative entre les groupes n'a été trouvée sur la douleur actuellement (0,05 ≤ p ≤ 0,16).
 

Conclusions



La version norvégienne du SBT était fiable et la capacité de dépistage était bonne car le sous-groupe des patients dans les groupes de risque reflète la gravité de leurs problèmes de dos. Le SBT peut être un outil applicable et utile dans la pratique de la physiothérapie.
 

Texte d’origine


 
Reliability and screening ability of the StarT Back screening tool in patients with low back pain in physiotherapy practice, a cohort study.  Hilde Stendal Robinson and Hanne Dagfinrud


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter

Kinesport - 0810 821 001- secretariat@kinesport.fr - Mentions Légales