KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Physiothérapie Invasive
  • Récupération
  • KSP_Lyon
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Analyses de l’alignement de la colonne cervicale chez des patients asymptomatiques : prévalence de la posture cyphotique et relation avec d’autres paramètres pelvi-rachidiens



S. Woo Kim et Al.
 

Introduction



De nombreuses études ont essayé de caractériser la cyphose cervicale comme étant une condition clinique nécessitant un traitement. Cependant, les opinions varient sur le fait que la cyphose cervicale doive être considérée comme une pathologie ou comme un phénomène naturel chez les patients asymptomatiques.
 

Objectifs



Cette étude a pour but de déterminer la fréquence de posture cyphotique de la colonne cervicale chez des patients jusque-là asymptomatiques et de vérifier les relations qu’elle pourrait avoir avec d’autre paramètres pelvi-rachidiens.
 

Méthodes



C’est une étude transversale radiographique. Les auteurs ont ciblé 1026 adultes volontaires jusque-là asymptomatiques qui ont donné leur accord pour participer à l’étude de Janvier 2010 à Mars 2016. Seulement 958 ont fini par être éligibles pour l’étude. Les auteurs ont réalisé des mesures à partir d’images radiographiques incluant une vue latérale de la colonne entière et une vue dynamique de la colonne cervicale. Les paramètres sagittaux de la colonne cervicale, d’autres parties du rachis et du bassin, comme l’angle C2-C7, les amplitudes de mouvement pour C0-C2, C2-C7 et C0-C7, la cyphose thoracique, la lordose lombaire, la pente sacrée, l’inclinaison pelvienne et l’incidence pelvienne ont été mesurés.
Basé sur la radiographie latérale de la colonne cervicale en position neutre, il a été défini qu’un angle de Cobb plus important que 0° correspondait à une lordose et un angle moins important que 0° correspondait à une cyphose. Les patients présentant une cyphose ont été classifiés en fonction de leur réductibilité ou non, dépendant de leur capacité à retrouver un mouvement cervical (lordose) en extension. Les paramètres cervicaux et d’autres paramètres rachidiens globaux ont été analysés entre les deux groupes, et la relation entre l’alignement cervical et les autres parties du rachis et du bassin ont également été examinés. Cette étude n’a pas été financée et leurs auteurs ne déclarent aucun conflit d’intérêt.
 

Résultats



Environ un quart des patients asymptomatiques (26,3%) présentaient une cyphose cervicale et un sixième d’entre eux (16,7%) présentaient une cyphose non réductible. Cette prévalence augmente avec l’âge ; la plupart des cas non réductibles sont cyphotique et la cyphose s’étend sur le région C2-C7. Cette cyphose n’est corrélée avec aucun paramètre radiologique d’une autre région rachidienne, exceptée la lordose lombaire.
 

Conclusion



La cyphose cervicale peut être observée chez des adultes normaux en bonne santé.
 
 

Article original



Analysis of cervical spine alignment in currently asymptomatic individuals : prevalence of kyphotic posture and its relationship with other spinopelvic parameters. Seok Woo Kim et Al. The Spine Journal, 2017, Doi : 10.1016/j.spinee.2017.09.008



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter