KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • Formation Puncture Kinésithérapique
  • Formation EBOAS
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert à Lyon
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert


Comparaison de l’efficacité de la mobilisation de tissus mous avec instruments et de l’étirement des gastrocnémiens et du soléaire sur l’amplitude de dorsiflexion

Carrie A. Rowlett



Comparaison de l’efficacité de la mobilisation de tissus mous avec instruments et de l’étirement des gastrocnémiens et du soléaire sur l’amplitude de dorsiflexion









Objectif 
Le but de cette étude est de déterminer l’efficacité de la mobilisation avec instrument du complexe soléaire-gastrocnémiens en comparaison à un étirement traditionnel sur l’augmentation de l’amplitude de dorsiflexion de la cheville.

Méthode
Soixante participants en bonne santé ont été répartis de façon aléatoire en 3 groupes : 20 bénéficiant de mobilisation assistée d’un instrument (IASTM), 20 bénéficiant d’un étirement et 20 dans le groupe contrôle. La variable étudiée dans cet article est l’amplitude de dorsiflexion évaluée via 3 méthodes de mesure incluant « membre inférieur genou en extension », « membre inférieur genou en flexion » et « test de fente en charge ». Une analyse de variante (MANOVA) a été utilisée pour évaluer les différences d’amplitudes entre les différents groupes, avec un test de Tukey post-hoc et des tests de différence les moins significatifs pour évaluer les différences individuelles entre les groupes.

Résultats
Le MANOVA a mis en évidence des différences d’amplitudes significatives entre ces différents groupes. Des différences statistiquement significatives ont été identifiées entre les groupes IASTM et contrôle de la même façon qu’entre les groupes étirements et contrôle en position de fente et de genou plié, mais pas genou en extension. De plus, aucune différence statistiquement significative n’a été mise en évidence entre groupe IASTM et étirements dans aucun des 3 positionnement du membre inférieur permettant l’évaluation.

Conclusion
Une seule session de IASTM ou d’étirement permet d’augmenter l’amplitude de dorsiflexion de la cheville en position de fente en charge ou de genou plié. Aucune différence significative n’est notée en position de genou tendu.  A la fois l’IASTM et le stretching apparaissent comme ayant un effet sur l’extensibilité du soléaire comme cela est montré lors de la mesure de l’amplitude de dorsiflexion genou plié. Aucune différence cliniquement significative n’a été identifiée entre les différents groupes pour l’évaluation en position de fente en charge. Il semble donc judicieux d'encourager les patients à utiliser l'auto-étirement. Les effets combinés de l'étirement et de l'IASTM justifient une future étude pour évaluer le rôle cumulatif qu’ils auraient dans l’augmentation de l'amplitude de mouvement de dorsiflexion.


Article original
Efficacity of instrument-assisted soft tissue mobilization in comparison to gastrocnemius-soleus stretching for dorsiflexion range of motion : a randomized controlled trial, Carrie A. Rowlett, Doi : 10.1016/j.JBT.2018.02.008.

 



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter