KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • Formation Puncture Kinésithérapique
  • Formation EBOAS
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert à Lyon
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert


Corrélation entre la température cutanée au niveau des points de déclenchement myofasciaux dans le muscle trapèze supérieur et l'amplitude du mouvement, l'activité électromyographique et la douleur chez les patients souffrant de douleurs cervicales c

Carlos Eduardo Girasol et Al.



Corrélation entre la température cutanée au niveau des points de déclenchement myofasciaux dans le muscle trapèze supérieur et l'amplitude du mouvement, l'activité électromyographique et la douleur chez les patients souffrant de douleurs cervicales c
Objectif
Le but de cette étude était d'évaluer la corrélation entre la température de la peau sur un point de déclenchement myofascial dans le muscle trapèze supérieur et l'amplitude du mouvement du rachis cervical, l'activité électromyographique et la douleur chez les patients souffrant de cervicalgie chronique.
 
Méthodes
Cette étude a été réalisée de façon transversale en simple aveugle. Quarante participants hommes et femmes, âgés de 18 à 45 ans, souffrant de douleurs cervicales chroniques et de points de déclenchement myofasciaux dans le muscle trapèze supérieur ont été inclus dans l'étude. Les participants ont été évalués à l'aide de l'échelle d'évaluation numérique, de l'indice de handicap cervical, de la thermographie infrarouge, de l'algométrie (sensibilité à la douleur), de la fleximétrie (amplitude de mouvement) et de l'activité électromyographique.
 
Résultats
Une association positive a été observée entre la température de la peau à droite avec l'amplitude du mouvement de la flexion cervicale (r = 0,322, p = 0,043), la fréquence moyenne des contraction isométriques à droite (r = 0,341, p = 0,032) et la fréquence moyenne au repos vers la gauche (rs = 0,427, p = 0,006. Une association négative a été observée entre la température de la peau vers la droite et la racine carré moyenne au repos vers la droite (rs = -0,447, p = 0,004), et une association positive de la température cutanée vers la gauche avec la fréquence médiane de la contraction isométrique à droite (r = 0,365, P = 0,020), et la fréquence médiane du repos à gauche (rs = 0,573, p <0,001).
 
Conclusion
Les patients souffrant de douleurs cervicales chroniques dont la température cutanée était réduite au niveau des points de déclenchement myofasciaux du muscle trapèze supérieur avaient une mobilité cervicale réduite en flexion, une fréquence moyenne réduite au repos et pendant la contraction isométrique ainsi qu’une racine carré moyenne augmentée au repos
 
 
Article original
Correlation Between Skin Temperature Over Myofascial Trigger Points in the Upper Trapezius Muscle and Range of Motion, Electromyographic Activity, and Pain in Chronic Neck Pain Patients, Carlos Eduardo Girasol et al. Doi : 10.1016/j.jmpt.2017.10.009
 



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter