KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • Formation EBOAS
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert à Lyon
  • Congres Janvier 2019
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Formation Puncture Kinésithérapique
  • Formation Ki-Dos


Des preuves sur l’augmentation de l’intensité du signal IRM et des changements morphologiques au niveau du plexus brachial et du nerf médian chez des patients avec des douleurs chroniques du bras et du cou après un Whiplash

Jane Greening, Kamakshi Anantharaman, Rupert Young, Andrew Dilley



Des preuves sur l’augmentation de l’intensité du signal IRM et des changements morphologiques au niveau du plexus brachial et du nerf médian chez des patients avec des douleurs chroniques du bras et du cou après un Whiplash
Type d’étude
 
Étude transversale
 
Contexte
 
Le Whiplash résultant d’un accident de voiture peut aboutir à une douleur chronique du bras et du cou. Les patients se présentent fréquemment avec des hyper sensibilités ou des hypoesthésies cutanées, mais sans signe clinique évident d’atteinte nerveuse. L’IRM en pondération T2 (IRM T2) a précédemment été utilisée pour identifier les pathologies nerveuses.
 
Objectif
 
Il s’agit de déterminer s’il existe des signes de pathologies nerveuses périphériques à l’IRM chez des patients ayant une douleur chronique du bras ou du cou après un Whiplash.
 
Méthode
 
Cette étude utilise l’IRM T2 pour examiner le plexus brachial et le nerf médian chez des patients et des sujets contrôles sains, d’âge correspondant. L’examen clinique inclu des tests de mécano sensibilité du plexus et des troncs nerveux.
 
Résultat
 
Le signal T2 était plus élevé au niveau du plexus brachial et du nerf médian au poignet dans le groupe patient (ratio moyen d’intensité = 0.52 (0.13 SD) et 2.09 (0.33 SD) respectivement) comparé au groupe contrôle (ratio moyen d’intensité = 0.45 (0.07 SD) et 1.38 (0.31 SD) respectivement ; p<0.05). Des changements dans la morphologie du nerf médian ont également été observés, incluant un élargissement (aire moyenne = 8.05 (1.29 SD) mm2 pour le groupe patient et 6.52 (1.08 SD) mm2 dans le groupe contrôle ; p<0.05), et un aplanissement au niveau proximal du carpe (aspect moyen = 2.46 (0.53 SD) dans le groupe patient et 1.62 (0.30 SD) dans le groupe contrôle ; p< 0.05). Tous les patients ont démontré des signes de mécano sensibilité du tronc nerveux.
 
Conclusion
 
Ces résultats suggèrent que les patients avec un Whiplash chronique pourraient avoir des changements inflammatoires et/ou des neuropathies moyennes, qui peuvent contribuer aux symptômes.
 
 
Article original :
Jane Greening, Kamakshi Anantharaman, Rupert Young, Andrew Dilley. Evidence for Increased MRI Signal Intensity and Morphological Changes in the Brachial Plexus and Median Nerves of Patients With Chronic Arm and Neck Pain Following Whiplash Injury. J Orthop Sports Phys Ther, Epub 24 Apr 2018. doi:10.2519/jospt.2018.7875
 



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter

Kinesport - 0810 821 001- secretariat@kinesport.fr - Mentions Légales