KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Différences dans la cinématique de la colonne lombaire et des membres inférieurs entre des sujets sains et souffrant de lombalgie lors d’une tâche fonctionnelle



Introduction



Il existe peu de travaux sur le mouvement du rachis lombaire et des membres inférieurs au cours de tâches fonctionnelles chez les personnes atteintes ou non de lombalgie (LBP).
 

Objectif



Déterminer les différences de cinématique au niveau du rachis lombaire et des membres inférieurs chez les personnes souffrant de lombalgie et des sujets sains lors de la phase descendante d’une tâche de ramassage.
 

Méthode



Trente-cinq sujets (14 hommes, 21 femmes, 26,9 ± 10,9 ans, 24,8 ± 3,2 kg/m2) ; dont 18 lombalgiques ont été enrôlé dans cette étude et apparié en fonction de l’âge, du sexe et de l’IMC. La cinématique de la colonne lombaire et des membres inférieurs a été mesuré en 3D lors du ramassage d’un objet au sol. Les personnes LBP ont été affecté à des sous-groupes en fonction du mouvement réalisé. Des mesures ANOVA ont été effectué pour déterminer les différences inter-groupes sur la cinématique du rachis et des membres inférieurs. Une analyse secondaire a été réalisé pour examiner l’effet du sous-groupe LBP sur la cinématique lombaire.
 

Résultats



Comparativement au groupe contrôle, les sujets atteints de LBP ont présenté une flexion du rachis lombaire supérieure plus importante et une flexion réduite de la région inférieure (p < 0.05), et une plus grande flexion au cours des premiers 25% de la tâche de ramassage (p < 0.01). Aucune différence ne fut constatée concernant la cinématique dans le plan frontal et axial. Les sujets avec LBP affichaient plus de mouvement au niveau du genou dans le plan frontal que les sujets sains (p < 0.01). Il n’y a pas eu d’effets significatifs concernant le sous-groupe LBP (p > 0.05).
 

Conclusion



Lors de l’évaluation du mouvement au cours d’une tâche fonctionnelle, le clinicien doit tenir compte des différences régionales du rachis lombaire ainsi que des membres inférieurs.
 
Article original
Differences in kinematics of the lumbar spine and lower extremities between people with and without low back pain during the down phase of a pick up task, an observational study. S P Gombatto. Man Ther, Jan 2017. http://dx.doi.org/10.1016/j.msksp.2016.12.017



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter