KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Physiothérapie Invasive
  • Récupération
  • KSP_Lyon
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Différences de mouvements lombaires et du membre inferieur lors d’un test de « step up » chez des sujets avec ou sans douleur lombaire



Katie Mitchell, Madeline Porter, Lauren Anderson& al.
 

Introduction



Les douleurs lombaires touchent plus d’un tiers de la population et entrainent une augmentation des couts médicaux, une limitation fonctionnelle et une diminution de la qualité de vie. Définir une cause précise de ces douleurs est compliqué à identifier mais des troubles de la posture et de la cinématique sont des facteurs contribuant à l’entretien de ces symptômes conduisant vers la chronicité. L’éducation du patient et la prise de conscience des troubles biomécanique durant le mouvement peuvent aider à améliorer la prise en charge rééducative. Le but de cette étude était de déterminer si il y avait des différences de mouvements au niveau lombaire et du membre inferieur chez les personnes avec ou sans douleur lombaires.
 

Méthodes



Une étude simple a été réalisée comprenant 37 patients dont 19 avec douleurs lombaires et 18 sans antécédent. Tous les participants avaient un âge compris entre 18 et 65 ans.
Un système de capture de mouvement a été utilisé pour enregistrer la cinématique de la région lombaire et du membre inferieur pendant la montée d’une marche (step up). Les tests ANOVA ont été utilisés pour analyser les différences de mouvements en 3D.
 

Conclusion



Les résultats montrent que les sujets lombalgiques ont une  diminution de mouvement dans le plan sagittal au niveau lombaire (P=0,0001), plus de mouvement dans le plan frontal au niveau du genou (0,0001) et pour finir plus de mouvement du pied dans le plan horizontal (P=0,0002).
Il semblerait qu’afin de compenser la perte de mobilité de la région lombaire, les patients lombalgiques compensent par plus de contraintes sur le pied et le genou. Cliniquement le test de monte de marche semble être utile pour identifier des  troubles de mouvements afin de développer des protocoles d’intervention fonctionnels chez les patients lombalgiques.
 
Original article

Differences in lumbar spine and lower extremity kinematics in people with and without low back pain during a step-up task: a cross-sectional study ; Katie Mitchell1, Madeline Porter1, Lauren Anderson1, Carter Phillips1, Grayson Arceo1, Brian Montz1, Susan Levy2 and Sara P. Gombatt



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter