KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Kickoff
  • Masterclass


ENTORSE LATÉRALE DE CHEVILLE : QUELS CRITÈRES DE RETURN TO PLAY ?

CRITERIA-BASED RETURN TO SPORT DECISION-MAKING FOLLOWING LATERAL ANKLE SPRAIN INJURY: A SYSTEMATIC REVIEW AND NARRATIVE SYNTHESIS
Bruno Tassinon et all. 2019.
Sports Medicine https://doi.org/10.1007/s40279-019-01071-3



OBJECTIF :
Revue systématique de la littérature ayant pour but d’identifier les études prospectives utilisant un process de prise de décision de retour au sport (RTS) basé sur critères.
Ressources des données : PubMed, Web of Science, Cochrane, SPORTDiscuss, ScienceDirect, Scopus au 23 novembre 2018.

TYPE D'ÉTUDE : 
Revue systématique puis revue narrative.

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ DES ÉTUDES SÉLECTIONNÉES :
Les études étaient retenues si elles appliquaient prospectivement un process de prise de décision au RTS basé sur critères pour les patients souffrant d’entorse externe (Lateral Ankle Sprain : LAS). Mais elles étaient été exclus si elles rassemblaient simplement les mesures de résultats au moment du RTS. Exclues également si fracture de cheville, entorse de syndesmose, entorse interne, CAI et entorses de cheville complexe.

RÉSULTATS :

1) Collection des études
948 études ont été identifiées et screenées pour inclusion.
Aucune étude n’a pu être incluse dans la revue systématique car aucune étude prospective n’a utilisé une approche de prise de décision du RTS basée sur critères pour les patients atteints de LAS.

2) Inventaire des tests créé lors de la récupération et extraction des données
47 questionnaires différents ont été extraits des revues (PROMs, Readiness to RTS..)
45 examens cliniques différents ou tests de performances fonctionnelles assignés aux catégories suivantes :
- Œdème
- Laxité ligamentaire
- Amplitude (Range of Motion : ROM)
- Tests de performance fonctionnelle : Proprioception, saut et réception, ROM,
équilibre, agilité / vitesse et force.

Malgré cela, aucune constance dans leur utilisation n’a été identifiée dans les études. Il existe
aussi des lacunes importantes à investiguer (Ex : qualité du mouvement).

3) Critères 
Une seule étude a appliqué un ensemble de critères pour déterminer un RTS acceptable :
        
- Limb symetry index : > 80% sur triple forward hop for distance test et triple lateral hop for distance test
- Absence de douleur et pas de perte de fonction sur une échelle 10.

Utilisé pour déterminer un score de RTS acceptable ou non à 6 semaines et 6 mois quand le
pAtient est déjà retourné à son sport, et non prospectivement pour validation du RTS.

-> Exclue de la revue systématique
 

DISCUSSION :

Comme la recherche souhaitée n’a pu être élaborée dûe au manque de littérature, une revue narrative de littérature a été réalisée ayant pour but d’aider à la constitution d’une base solide pour les décisions de RTS objectives, fondées sur des preuves, évolutives, sûres et durables pour les athlètes présentant une LAS.

Rappels sur le Continuum du RTS :

- Retour à la participation (RTPa) : 
L'athlète peut participer à la rééducation, à l'entraînement (modifié ou non) ou à un sport, mais à un niveau inférieur à son objectif de RTS. L’athlète est physiquement actif, mais pas encore «prêt» (médicalement, physiquement et / ou psychologiquement) au RTS.

- RTS : 
L'athlète a repris son sport de départ mais ne réalise pas le niveau de performance souhaité. Certains athlètes peuvent être satisfaits d’avoir atteint ce stade.

- Retour à la performance (RTPf):
 L'athlète est revenu à son sport défini et se situe à un niveau supérieur ou égal à son niveau d'avant la blessure.

Variables à considérer pour construire le continuum de RTS

1) RTS et grade du LAS : Une histoire du passée

Historiquement (1950-1990) :
- Grade 1 : 10-12 jours
- Grade 2 : 2 à 6 semaines
- Grade 3 : jusque 26 semaines
En 2014, Medina et all ont montré une probabilité de 95% de RTS après 10 jours d’arrêt suite à un premier épisode d’entorse externe de cheville.

Mais en 2018, Mc Cann et all ont démontré que les patients souffrant d’une LAS démontraient encore des altérations dans la laxité ligamentaire, la fonction auto rapportée, l’amplitude en dorsi-flexion, et le contrôle postural dynamique au RTS moyen de 12 jours. Les auteurs concluent qu’il faut plus de temps et de soins pour résoudre ces altérations avant RTS.

-> Le critère de temps ne devrait pas être inclus comme une variable du cadre de décision de RTS

    
2) Facteurs modifiables prédisposant à la rechute et au développement de CAI :

Facteurs pronostics de la récidive :

- Intrinsèques :
o ROM en flexion dorsale réduite
o Diminution de la proprioception, de l’équilibre postural statique et
dynamique
o Faible contrôle neuro musculaire et technique de course o Faible force musculaire de cheville
o Endurance cardio respiratoire réduite
o Temps de réaction du court fibulaire réduit

- Extrinsèques :
o Type de sport (Ex : Basketball, volleyball +++) o Position du joueur (Ex : centre au basket)
o Exposition du joueur
o Se réceptionner après un saut
o Marcher sur le pied d’un adversaire
o Surface de jeu

Facteurs pronostics du développement de la CAI :

- Incapacité a réaliser une tâche de saut réception (Drop landing ou saut vertical) dans
les 15 jours post première LAS
- Equilibre postural perturbé
- Cinématique du membre inférieur perturbé
- Laxité de la cheville après 8 semaines
- Faible perception des activités de la vie quotidienne

40% des personnes qui ont un premier épisode d’entorse externe vont développer une CAI dans la première année.


3) Cicatrisation ligamentaire et laxité:

Rappels :
Phase inflammatoire : 3 à 5 jours
Phase proliférative : 3 à 21 jours
Phase de remodelage : 14 à 28 jours

-> Aucune donnée sur le temps exact de cicatrisation ligamentaire et sur la réduction de laxité après LAS.
-> L’amélioration de la stabilité mécanique (6 semaines à 3 mois) ne coincide pas avec la fin de la phase de remodelage, ni au temps de RTS supposé de 10 à 12 jours.



4) Test cliniques et PROMS : Application du 2019 Consensus Statement and Recommandations of the International Ankle Consortium:

- Douleur : Numeric Pain rating Scale, Ankle Disability Index
- Swelling : Figure of 8
- ROM : Weight Bearing Lunde Test, goniomètre, dynamomètre
- Force musculaire (Dynamomètre manuel)
- PROMs (Foot and Ankle DIsability Index, Foot and Ankle Ability Mesure).


5) Performance fonctionnelle et sport spécifique :

Analyse quantitative et qualitative :

- Des mouvements génériques : (ex . Marche, saut...)
- Des tâches simples (Appuis unipodal)
- Des tests sport-spécifiques (agilité, vitesse)

Les sujets atteints de LAS et de CAI présentent des déficits lors des tests d’équilibre posturaux statiques (ex : Balance error scoring, foot lift test) et dynamique (Star excursion balance test) et tests de sauts.
Des déficits bilatéraux dans l’équilibre postural ont été notés chez les patients souffrant de LAS, suggérant des perturbations du contrôle neuromoteur et supportant l’hypothèse d’une réorganisation du système nerveux central (SNC) comme mécanisme contribuant aux déficits neuromusculaire persistants.

Des études récentes ont démontré des altérations de stratégies de mouvement durant des tâches simples (marche, appuis unipodal) et plus complexes (équilibre dynamique, drop vertical jump, saut) sont présents immédiatement et jusqu’à 6 mois après une LAS aigue et dans la population CAI.

Il faudra également prendre en compte la fatigue aigüe comme contrainte et extra critère dans le test de performance (+ de blessure en fin de match) .


6) Load Monitoring :

Une faible gestion de la charge peut conduire soit :
- A une charge trop importante : Risque de récidive
- A une charge trop faible : Ne prépare pas l’athlète lorsque le RTS et RTPf seront
donnés.

-> Intérêt de l’acute : chronic workload (Windt et Gabbett)


7) Facteurs psychologiques et psychos sociaux :

Utilisation de questionnaire pour mesurer l’aptitude psyhologique au RTS :
- Injury-Psychosocial readiness to RTS (I-PRRS)
- Trait Sport Confidence Inventory (TSCI)
- State Sport Confidence Inventory (SSCI)


8) Variables Modifiables de décision:
- Qualité de de communication et consensus entre les parties prenantes
- Stress
- Sommeil
- Statut socio-économique de l’athlète
- Support social autour de l’athlète (famille, amis)
- Risque de blessures à un partenaire ou adversaire
- Charge financière à moyen et long terme

SYNTHÈSE SUGGÉRÉE PAR LES AUTEURS :

 

CONCLUSION: 

 Aucune étude utilisant un processus de prise de décision RTS basé sur des critères pour les patients présentant une LAS n’a été identifiée. Par conséquent, un aperçu des questionnaires récupérés pertinents, des mesures d’évaluation clinique, des tests de performances fonctionnelles et spécifiques au sport au sein des patients atteints d’entorses de cheville a été fourni, ainsi que des variables RTS basées sur des recherches empiriques effectuées tout au long du continuum du RTS. Cette synthèse narrative englobe les raisonnements et les considérations pour la prise de décision au RTS après une LAS.


RÉFÉRENCES:

Bruno Tassinon et all. 2019. Criteria-Based Return to Sport Decision-Making Following Lateral Ankle Sprain Injury: a Systematic Review and Narrative Synthesis Sports Medicine https://doi.org/10.1007/s40279-019-01071-3



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter