KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Effet des ventouses sur la créatine kinase et le lactate déshydrogénase dans le handball



Introduction



Étant donné que les muscles squelettiques sont principalement impliqués dans les activités physiques, de nombreuses études sont réalisées sur ce tissu. Selon différentes études, un traumatisme des tissus peut entraîner une perturbation de l'activité enzymatique du plasma. Plusieurs études ont confirmé la relation entre les dégâts musculaires et la libération des enzymes musculaires [1]. D'autre part, il semble que l'exercice puisse s'accompagner de dégâts de fibres musculaires. Les dommages musculaires peuvent être causés en réponse aux différents stimuli résultant d'un exercice intense qui ont été démontrés dans des études antérieures [2]. L’activité physique peut engendrer : une libération d’enzyme musculaire et/ou un dégât des fibres musculaire [2]. Dans différentes études, la créatine kinase (CK) et la lactate déshydrogénase (LDH) ont été utilisées comme indicateurs de l'évaluation des dommages cellulaires [3], [4]. La créatine kinase fonctionne comme une enzyme clé dans le métabolisme musculaire et accélère la conversion de la créatine en phosphate ou vice versa [5]. Selon plusieurs études, la créatine kinase est considérée comme le marqueur le plus sensible pour les dommages musculaires [1]. La lactate déshydrogénase est une enzyme abondante dans le cytoplasme de tous les tissus corporels à différentes concentrations et accélère la transformation de l'acide pyruvique en acide lactique ou vice versa au cours de la glycolyse anaérobie [1]. Aujourd'hui, nous savons que les athlètes impliqués dans des sports d'équipe tels que le handball, doivent répéter des efforts intenses pendant le jeu. La répétition et les activités intensives réduisent la performance et créent des dégâts. La ventouse peut être utilisée comme moyen de réduire les douleurs musculaires et la fatigue chez les athlètes. De plus, c'est l'une des méthodes traditionnelles de traitement utilisée pour restaurer et relancer l'équilibre de l'organisme, utilisée dans différentes sociétés [14]. Selon certaines études réalisées dans ce domaine, la ventouse peut être efficace dans le traitement : de la migraine et des maux de tête, des maux de dents, des maux de dos, des douleurs dans les jambes, des douleurs au cou, de la tension artérielle, des maladies de la peau, des maladies internes [17, 18]. D'autre part, en dépit des progrès significatifs dans divers domaines de l'hématologie et de l'exercice, il existe peu d'études sur l'effet des ventouses sur les indicateurs de dommages cellulaires et son efficacité. Jusqu'à présent, l'effet simultané de l'exercice et de la ventouse sur les enzymes sanguines de la créatine kinase et de la lactate déshydrogénase n'a pas été étudié. Par conséquent, l'objectif principal de cette étude était d'examiner l'effet de la ventouse et d’une session d'exercice sur les taux sériques de créatine kinase et de lactate déshydrogénase parmi les membres d'une équipe de handball.

Méthodes



Il s'agit d'une étude transversale, fonctionnelle et quasi expérimentale dans sa méthode. Les participants étaient tous membres de l'équipe de handball Zahedan (Iran) avec une tranche d'âge de 17 à 32 ans. Ils ont été répartis au hasard en deux groupes, 12 participants au groupe d'exercices et 10 participants au groupe de ventouse. Ces participants étaient en bonne santé et n'étaient soumis à aucun médicament depuis 6 mois plus tôt. Avant l'activité et la ventouse, tous les sujets ont passé trois étapes d'un test initial. D’abord une prise de mesure anthropométrique [taille, poids et indice de masse corporelle (IMC)]. Puis on a demandé aux participants d'avoir un souper léger, de même style avant 19 h et de continuer à jeûner pendant 12 à 14 heures après le dîner jusqu'au moment de la prise de sang. Et pour finir une prise de sang à partir de 8 heures du matin afin de mesurer la quantité de créatine kinase et de lactate déshydrogénase à jeun. Une répartition a ensuite été effectuée par groupe au hasard. Les participants du groupe ventouse sont sous la pratique d’un phlébotomiste formé. Les participants du groupe d'exercices ont été divisés en deux équipes : l’une a joué un véritable match de handball, l’autre 2 moitiés d'un jeu de handball, chacun d'eux durait 30 minutes. Les prélèvements sanguins ont été effectués immédiatement après les ventouses ou l’exercice, puis 24 heures après.

Résultats



Le tableau 2 montre que la concentration sérique de la créatine kinase et de la lactate déshydrogénase a augmenté immédiatement, et après 24 heures après les ventouses.
Effet des ventouses sur la créatine kinase et le lactate déshydrogénase dans le handball

Le tableau 3 montre que la concentration sérique de la créatine kinase et de la lactate déshydrogénase a augmenté significativement immédiatement après avoir fait de l'exercice. La concentration sérique de la créatine kinase à 24 heures après l'exercice a augmenté de manière significative (P ˂ 0,05). Mais, la concentration de lactate déshydrogénase à 24 heures après l'exercice, présente une réduction significative.
Effet des ventouses sur la créatine kinase et le lactate déshydrogénase dans le handball

Discussion 



Les résultats de cette étude indiquent un effet significatif d'une séance d'exercice et des ventouses sur les niveaux de ces deux enzymes (CK et LDH). Plusieurs études [11-13, 19] ont été menées pour examiner les taux sériques de la créatine kinase et du lactate déshydrogénase après l'exercice. Ils ont observé des augmentations significatives de la lactate déshydrogénase et de la créatine kinase après l'exercice.

Les résultats de notre étude sont compatibles avec les résultats de ces études [20, 21]. Il a déjà été prouvé que l'augmentation de l'activité de ces enzymes sériques n'est pas nécessairement un signe de lésion musculaire, et elle ne se limite pas aux lésions musculaires squelettiques ou cardiaques. Les dommages à d'autres tissus peuvent augmenter ces valeurs [22], notamment le rôle important de la glycolyse dans les exercices lourds et intenses et le taux de transformation de l'acide pyruvique en acide lactate. Dans ce processus, les enzymes jouent un rôle essentiel dans la catalyse des réactions chimiques [13]. La compréhension des caractéristiques de la fonction enzymatique pendant l'exercice est essentielle pour développer une meilleure compréhension des procédures d'exercice et de récupération [23].

Les résultats de la présente étude montrent que la concentration sérique de la créatine kinase et de la lactate déshydrogénase parmi les membres de l'équipe de handball a augmenté après les ventouses. Il existe peu d'études sur l'examen des enzymes sanguines et des facteurs après la ventouses ; par conséquent, la présente étude est exclusive. Parmi beaucoup d'études, on peut se référer à une étude de Daniali et al. qui ont comparé le sang veineux et le sang provenant de la ventouse dans les paramètres biochimiques/hématologiques/immunologiques [27]. Ramazani et al. ont examiné l'effet de la ventouse sur les indicateurs de stress oxydatif et les facteurs sanguins chez les patients atteints de diabète de type 2 [28]. Selon les résultats de ces deux études, le ventouse améliore les facteurs sanguins et elle est recommandé comme traitement complémentaire. Une étude réalisée par Shariatzadeh et Maleki-Rad a examiné l'effet de la ventouse sur le stress oxydatif. Les résultats de cette étude ont montré que la ventouse réduisait certains des indicateurs de stress oxydatif [29]. Du point de vue de la médecine moderne, l'immunomodulation et la régulation des glandes endocrines et exocrines et leur effet sur les systèmes sympathiques et parasympathiques sont parmi les effets les plus importants de la charnière sur le corps qui sont inconnus avec eux. Certaines cytokines peuvent provoquer des changements dans les récepteurs de surface cellulaire qui peuvent faciliter le processus de guérison.

Les limites de cette étude sont la nutrition des sujets, les émotions et d'autres facteurs psychologiques. Il semble également que la modification de la durée/intensité de l'exercice, la limitation de la tranche d'âge et l'augmentation du nombre de participants, basés sur des différences physiologiques sont essentiels pour évaluer les résultats avec précision.

Conclusion



Les résultats de cette étude montrent que les niveaux de créatine kinase et de lactate déshydrogénase ont augmenté significativement dans les mesures immédiates après la ventouse et l'activité physique chez les membres de l'équipe de handball. Les résultats de cette étude sont compatibles avec d'autres études récentes sur l’augmentation des dégâts musculaires après une session d'exercice. Cependant, comme on ne connaît pas beaucoup la ventouse et ses effets sur les enzymes, des études approfondies sont nécessaires dans ce domaine.
 

Article original

 
Kargar-Shoragi MK, Ghofrani M, Bagheri L, Emamdost S, Otadi K. The Effect of Cupping and One Exercise Session on Levels of Creatine Kinase and Lactate Dehydrogenase among the Members of a Handball Team. Trad Integr Med 2016; 1(3): 115-21.
 
Références :
[1] Saengsirisuwan V, Phadungkij S, Pholpramool C. Renal and liver functions and muscle injuries during training and after competition in Thai boxers. Br J Sports Med 1998; 32: 304-308.
[2]Clanton TL, Zuo L, Klawitter P. Oxidants and skeletal muscle function: physiologic and pathophysiologic implications. Proc Soc Exp Biol Med 1999; 222: 253-262.
[3] Balogh N, Gaal T, Ribiczeyne PS, Petri A. Biochemical and antioxidant changes in plasma and erythrocytes of pentathlon horses before and after exercise. Vet Clin Pathol 2001; 30: 214-218.
[4] Lin WT, Yang SC, Tsai SC, Huang CC, Lee NY. L- Arginine attenuates xanthine oxidase and myeloperoxidase activities in hearts of rats during exhaustive exercise. Br J Nutr 2006; 95: 67-75.
[5] Brancaccio P, Maffulli N, Limongelli FM. Creatine kinase monitoring in sport medicine. Br Med Bull 2007; 81-82: 209-230.
[6] Talaie H, Pajouhmand A, Abdollahi M, Panahandeh R, Emami H, Hajinasrolah S, et al. Rhabdomyolysis among acute human poisoning cases. Hum Exp Toxicol 2007; 26: 557-561.
[7] Mougios V. Exercise biochemistry. Human Kinetics. Champaign, IL 2006.
[8]Cavas L, Tarhan L. Effects of vitamin-mineral supplementation on cardiac marker and radical scavenging enzymes, and MDA levels in young swimmers. Int J Sport Nutr Exerc Metab 2004; 14: 133-146.
[9] Nishii T, Umemura Y, Kitagawa K. Full suspension mountain bike improves off-road cycling performance. J Sports Med Phys Fitness 2004; 44: 356-360.
[10] Ghanbari Niaki A, Mohammadi S. Effect of 4 weeks of an aerobic (RAST) training on hematological changes in male kick-boxers. Journal of Applied Exercise Physiology 2010; 5: 75-87. [In Persian].
[11] Machado M, Vigo JFF, Brede AC, Simões JR, Ximenes MC, Hackney AC. Effect of short term caffeine supplementation and intermittent exercise on muscle damage marker. Biol Sport 2009; 26: 3-11.
[12] Otag A, Deveci D, Otag I, Kosar I. Effect of exercise on the interleukin-10, white blood cells and creatine kinase in sportsmen and sedentaries. Global Journal of Medical Research 2013; 13: 1-4.
[13] Poprzêcki S, Staszkiewicz A, Hübner-Wozniak E. Effect of eccentric and concentric exercise on plasma creatine kinase (CK) and lactate dehydrogenase (LDH) activity in healthy adults. Biol Sport 2004; 21: 193-203.
[14] Ludtke R, Albrecht U, Stange R, Uehleke B. Brachialgia paraesthetica nocturna can be relieved by "wet cupping"--results of a randomised pilot study. Complement Ther Med 2006; 14: 247-253.
[15] Chatraee Azizabadi M. Background of phlebotomy (cupping) in Iran and its role on human health. J Health Syst Res 2012; 8: 1107- 1116. [In Persian].
[16] Farhadi K, Schwebel DC, Saeb M, Choubsaz M, Mohammadi R, Ahmadi A. The effectiveness of wet-cupping for nonspecific low back pain in Iran: a randomized controlled trial. Complement Ther Med 2009; 17: 9-15.
[17] Ahmadi A, Schwebel DC, Rezaei M. The efficacy of wet-cupping in the treatment of tension and migraine headache. Am J Chin Med 2008; 36: 37-44.
[18] Cao H, Li X, Liu J. An updated review of the efficacy of cupping therapy. PLoS One 2012; 7: e31793.
[19] Hojati SS, Attarzadeh Hosseini SR, Soltani H, Hojati Z. The effect of RAST anaerobic test on creatine phosphokinase and lactate dehydrogenase enzymes in active and non- active females. Advances in Environmental Biology 2013; 7: 1271-1274.
[20] Frankiewicz-Jozko A, Faff J, Sieradzan- Gabelska B. Changes in concentrations of tissue free radical marker and serum creatine kinase during the post-exercise period in rats. Eur J Appl Physiol Occup Physiol 1996; 74: 470-474.
[21] Mastaloudis A, Morrow JD, Hopkins DW, Devaraj S, Traber MG. Antioxidant supplementation prevents exercise-induced lipid peroxidation, but not inflammation, in ultramarathon runners. Free Radic Biol Med 2004; 36: 1329-1341.
[22] Chiaradia E, Avellini L, Rueca F, Spaterna A, Porciello F, Antonioni MT, et al. Physical exercise, oxidative stress and muscle damage in racehorses. Comp Biochem Physiol B Biochem Mol Biol 1998; 119: 833-836.
[23] Thompson PD, Clarkson PM, Rosenson RS. An assessment of statin safety by muscle experts. Am J Cardiol 2006; 97: 69C-76C.
[24] Tokuhiro S, Uda K, Yano H, Nagataki M, Jarilla BR, Suzuki T, et al. Phosphagen kinase in Schistosoma japonicum: characterization of its enzymatic properties and determination of its gene structure. Mol Biochem Parasitol 2013; 188: 91-98.
[25] Clarkson PM, Kearns AK, Rouzier P, Rubin R, Thompson PD. Serum creatine kinase levels and renal function measures in exertional muscle damage. Med Sci Sports Exerc 2006; 38: 623-627.
[26] Chen TC, Hsieh SS. Effects of a 7-day eccentric training period on muscle damage and inflammation. Med Sci Sports Exerc 2001; 33: 1732-1738.
[27] Danyali F, Vaez Mahdavi MR, Ghazanfari T, Naseri M. Comparison of the biochemical, hematological and immunological factors of "cupping" blood with normal venous blood. Physiol Pharmacol 2009; 13: 78-87.
[28] Ramazani M, Shariatzade SMA, Malekirad AA, Akbari A, Shariatzade M. Effect of cupping on blood factors and oxidative stress in diabetes type II. J Arak Univ Med Sci 2013; 15: 54-60. [In Persian].
[29] Shariatzadeh SMA, Maleki-Rad AA. Free radicals and antioxidants “Oxidative Stress” in cadmium exposure workers. .Cell J (Yakhteh) 2008; 9: 276- 279. [In Persian]. 



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter