KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • Formation Puncture Kinésithérapique
  • Formation EBOAS
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert à Lyon
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert


Effet immédiat de la flexion dorsale limitée de la cheville sur la force de réaction au sol et l'accélération du tronc pendant la marche

H.Osaka et al.



Introduction / Contexte

L'accéléromètre est largement utilisé pour l'analyse de la marche. Les paramètres de la marche calculés à partir de l’accélération du tronc décrivent les caractéristiques de la marche et représentent le mouvement du corps entier lors de la marche. Cependant, ils ne peuvent pas évaluer le schéma de marche correspondant au cycle de marche. Le but de cette étude est d'étudier la validité d’un accéléromètre pour l’analyse du cycle de marche chez des sujets sains sur des articulations de cheville restreintes, afin de simuler les caractéristiques de mouvements des personnes âgées.


Matériel et méthode

Huit volontaires en bonne santé ont marché avec des attelles de cheville sur mesure dans les deux conditions suivantes : marche sans restriction de cheville (libre) et marche avec une dorsiflexion de cheville restreinte à 0 ° (restreinte). La vitesse de marche entre les deux conditions était fixée sur la même cadence. L'accélération tri-axiale du tronc sur les troisièmes vertèbres lombaires et la GRF à partir de 4 plateformes de force ont été mesurées. Le pic de force de réaction au sol (GRFmax) et son temps d'apparition (GRFmax-t) de mi-appui à appui terminal ont été extraits de la composante verticale de GRF sur le pied droit, le pic d’accélération durant la même phase de GRF (ACCmax), et le rapport d'amplitude de la fonction d'autocorrélation (ACF) a été calculé à partir de la composante verticale de l'accélération du tronc. Ces paramètres cinématiques ont été comparés avec le test t apparié (P <0,05). Cette étude a été approuvée par le Comité d'Ethique de l'Université de Bien-Etre Médical de Kawasaki.


Résultats

GRFmax et ACF étaient beaucoup plus petits dans la condition restreinte par rapport à la condition libre. GRFmax-t était significatif plus tôt en condition restreinte par rapport à la condition libre. Il n'y a pas de différence significative entre l'ACCmax pour les deux conditions.
 
Conclusion

Cet effet immédiat montre que la restriction de la dorsiflexion de cheville change le schéma de marche représenté par le GRF vertical et l'accélération du tronc. Cela peut suggérer que ces paramètres peuvent être utilisés dans l'évaluation du risque clinique tel que la fragilité.
 


Article original : H.Osaka, K.Hanayama, D.Fujita, YK.Kobara,.Yoshimura, T.Suehiro, Y.C.Asada Immediate effect of restricted ankle dorsiflexion on ground reaction force and trunk acceleration during walkingAnnals of Physical and Rehabilitation Medicine Volume 61, Supplement, July 2018 https://doi.org/10.1016/j.rehab.2018.05.1047
 



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter