KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Formation Puncture Kinésithérapique
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Nouvelle formation Kinésithérapie Echo-assistée
  • Kinesport partenaire et affilié au football élite
  • Formation Ki-Dos
  • Récupération dans le Sport


Effets immédiats du thrust thoracique sur la mobilité neurale

Aaron J. Harstein, Arthur J. Lievre, Jason K. Grimes, Sheri A. Hale.



Effets immédiats du thrust thoracique sur la mobilité neurale
Objectif
 
L’objectif de cette étude est d’investiguer les effets immédiats d’une manipulation en thrust au niveau du rachis thoracique (MTT) sur le test de provocation du membre supérieur (ULPT), et le Slump Test Assis (SST), chez des individus avec des dysfonctions de mobilité neurale. L’objectif secondaire est de déterminer si une corrélation existe entre la perception de l’effet et l’amélioration de la mobilité neurale après une manipulation en thrust comparé à une mobilisation.
 
Méthode
 
Le design de l’étude est un pré test / post test expérimental, chez 48 adultes randomisés en 2 groupes : MTT ou mobilisation. Les participants identifiés avec une dysfonction de la mobilité neurale à l’aide du ULPT ou du SST, ont reçu une intervention prédéterminée (MTT, n= 64 membres, mobilisation, n = 66 membres). La perception de l’effet a été évaluée pour déterminer son influence sur les données recueillies. Une analyse de variance de mesures répétés a été utilisée pour examiner les effets de l’intervention, et un test de Fisher et des tests « t » indépendants ont été utilisés pour déterminer l’influence sur la perception.
 
Résultat
 
L’ULPT (P < .001) et le SST (P < .001) ont tous les deux révélé des améliorations en post test, quelques soit l’intervention. La taille de l’effet sur l’ULPT pour le groupe MTT (d=0.70) et le groupe mobilisation (d=0.69) était moyenne. Pour le SST, la taille de l’effet pour le groupe MTT (d= 0.53) était moyenne, alors que celle du groupe mobilisation (d=0.26) était petite. Les participants dans le groupe mobilisation avec une perception positive ont eu des changements moyens de mobilité neurale significativement plus grand (P < .05) que ceux avec une perception négative.
 
Conclusion
 
Le déficit de mobilité neurale s’est amélioré quelque soit l’intervention. L’ampleur du changement a été plus grand pour l’ULPT que pour le SST. Bien que les deux interventions semblent présenter des résultats similaires, les individus du groupe mobilisation ayant exprimé une perception positive de l’effet, montrent des changements significativement plus importants dans la mobilité neurale que ceux sans perception positive.
 
 
 
Article original : Aaron J. Harstein, Arthur J. Lievre, Jason K. Grimes, Sheri A. Hale. Immediate Effects of Thoracic Spine Thrust Manipulation on Neurodynamic Mobility. DOI: https://doi.org/10.1016/j.jmpt.2017.10.006



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter

Kinesport - 0810 821 001- secretariat@kinesport.fr - Mentions Légales