KINESPORT KINESPORT







Efficacité de la thérapie manuelle sur la douleur et la fonction auto-déclarée chez les personnes atteintes de douleur fémoro-patellaire: examen systématique et méta-analyse



Eckenrode B et al
 

Contexte


La prise en charge de la douleur fémoro-patellaire (PFP) peut inclure l'utilisation de techniques de thérapie manuelle (MT) de l'articulation fémoro-patellaire, des tissus mous environnants et / ou de la région lombo-pelvienne.
 

Objectifs


Pour déterminer l'efficacité de la MT, soit utilisée seule ou comme intervention complémentaire par rapport à un traitement standard ou placebo, pour réduire la douleur et améliorer la fonction auto-déclarée chez les personnes atteintes de PFP.
 

Méthode


Une recherche documentaire électronique (bases de données PubMed, OVID, CENTRAL et CINAHL) a été mené pour des études sur la MT chez les personnes atteintes de PFP. Des études comparant la fourniture de MT (locale ou éloignée au genou), utilisée seule ou en combinaison avec d'autres interventions.
Les données sur la douleur et les résultats auto-déclarés par les patients ont été recueillis et synthétisés. Les essais ont été évalués à l'aide de l'outil Cochrane de risque de biais, et une méta-analyse a été effectué.
 

Résultats


Neuf études ont été incluses dans la revue, 5 d'entre elles ayant un faible risque de biais. L'utilisation de la MT, appliquée localement, était associée à des changements favorables à court terme dans la fonction auto-déclarée et la douleur chez les personnes atteintes de PFP, comparativement à une intervention comparative (témoin ou placébo), mais les changements étaient cliniquement significatifs seulement pour la douleur (définie comme une amélioration de 2 cm ou 2 points sur l'échelle analogique visuelle ou sur l'échelle numérique d'évaluation de la douleur).
Les données probantes concernant la manipulation lombo-pelvienne n'étaient pas concluantes pour l'amélioration de la douleur chez les personnes atteintes de PFP, selon trois études.
 

Conclusion


Les données de cette revue suggèrent que la MT peut être utile à court terme pour diminuer la douleur chez les patients atteints de PFP. Plusieurs études ont intégré la MT dans un programme de traitement complet. Les changements dans la fonction auto-déclarée avec l'inclusion de la thérapie manuelle se sont révélés significatifs.
Les limites des études réalisées à ce jour suggèrent que les recherches futures devraient déterminer les techniques optimales et la posologie de MT et effectuer un suivi plus long pour surveiller les effets à long terme.
 
 

Article de référence


Eckenrode, B. J., Kietrys, D. M., & Parrott, J. S. (2018). Effectiveness of Manual Therapy on Pain and Self-Reported Function in Individuals With Patellofemoral Pain: Systematic Review and Meta-Analysis. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, (0), 1-48.




SUIVEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES
DPC DATADOCK DPC Charte Deontologique