KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Kickoff
  • Masterclass


Étude rétrospective sur la classification la plus commune dans le diagnostic mécanique et les soins de patients souffrant d’un premier épisode de douleur de genou non aigu

Sanshiro Hashimoto et Al.



Objectifs
Le but de cette étude est d’investiguer de manière préliminaire chez des patients se plaignant de premier épisode de douleur non aiguë au niveau du genou, pendant au moins un mois: 
1) la proportion de ces patients présentant une douleur au genou non aiguë classée par diagnostic et traitement mécanique (MDT) comme dysfonctions spinales
2) le nombre de sessions nécessaires pour la réalisation du diagnostic final
3) la capacité des classifications MDT, des données démographiques et des données de base symptomatiques à prédire une diminution de la douleur à un mois de suivi. 

Méthodes
Cette étude a examiné les données des patients ambulatoires gérés avec la MDT. Afin de modéliser la réduction de la douleur du genou à un mois, 3 classifications provisoires ou finales de la MDT (dysfonction spinale, dysfonction du genou et absence de dysfonction) et les variables suivantes ont été incluses (le sexe, la durée des symptômes, la lombalgie, la mesure de l'arthrose du genou au Japon, l'intensité moyenne de la douleur lors de la séance initiale à l'aide d'une échelle numérique de 0 à 10 et le grade de Kellgren – Lawrence).

Résultats
Des données de 101 patients ont été extraites. Le pourcentage de patients présentant la classification finale de dysfonction de la colonne vertébrale était de 44,6%. Ce taux était plus élevé chez les patients ayant déclaré une lombalgie concomitante et sans résultats radiographiques positifs en faveur d’une arthrose du genou. La classification finale de la douleur a été déterminée par la quatrième séance chez 80% des patients. La modélisation par régression multiple a montré que seule la conclusion de la classification prédit de manière significative la réduction de la douleur au genou lors du suivi d'un mois. 

Discussion
Ces résultats suggèrent l'importance d'évaluations minutieuses du dépistage de la colonne lombaire et de l'importance de détecter les dysfonctions tout au long des séances de suivi de douleur au genou.


Article original
The most common classification in the mechanical diagnosis and therapy for patients with au primary complaint of non-acute knee pain was spinal derangement: a retrospective chart review, Sanshiro Hashimoto et Al. Journal of manual and manipulative therapy, Doi : 10.1080/10669817.2018.1511316



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter