KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Kickoff
  • Masterclass


Focus en mécanique du mouvement: Body Mechanics par Germain Saniel

La Morphologie des muscles du pied est en lien avec les oscillations du centre de pression et le contrôle mécanique lors du single-leg standing



La Morphologie des muscles du pied est en lien avec les oscillations du centre de pression et le contrôle mécanique lors du single-leg standing 

L'objectif de cette étude était d'examiner la corrélation entre la morphologie des muscles du pied et la performance d'équilibre lors d'une tâche sur une jambe (single-leg standing).

Méthode
28 coureurs à pied ont participé à l'étude.
L’épaisseur et l'aire de section des muscles abducteur de l'hallux, court fléchisseur des orteils, carré plantaire (muscles intrinsèques du pied) et fibulaires (extrinsèques) a été évalué via l'échographie.
Les sujets devaient réaliser pendant 30 secondes (3 séries) des passages de la position debout à assis sur une plate forme de force. 
La déviation standard de l'amplitude et de l'aire de l'ellipse du Centre de Pression (COP) a été calculée. De plus la SDA (Stabilogram Diffusion Analysis) a été réalisée avec les données du COP.
Le SDA (Stabilogram Diffusion Analysis) permet d'avoir des informations sur les mécanismes sous-jacents qui régissent le profil du COP. En d'autres termes, le SDA permet de quantifier les caractéristiques stochastiques du COP. La quantification d'un point critique (critical point) en cordonnées du point critique (critical point coordinates = Interval de temps critique (CT) + valeur critique (CV)) permet d'avoir des indications sur le moment de la modification du contrôle postural, à savoir le passage de la boucle ouverte (Feedforward) à la boucle fermée (Feedbacks).

Résultats 
Les résultats montrent qu'il existe une corrélation entre la largeur de l'abducteur du 1 et les oscillations du centre de pression lors du single-leg landing. Plus l'abducteur du 1 est large, moins les oscillations du COP sont importantes. 
Les auteurs retrouvent également un lien entre la largeur des muscles fibulaires et la largeur des oscillations du COP. Plus les fibulaires sont larges, plus les oscillations du COP sont importantes.

Discussion 
Un large Abducteur du 1 est bénéfique sur la stabilité dynamique en boucle ouverte (FF), et permet de supporter de manière plus efficace le passage de la boucle ouverte (FF) à la boucle fermée (FB).
Trois hypothèses sont avancées pour justifier la corrélation entre une meilleure stabilité et un Abducteur du 1 plus large : 
1/ L'Abducteur du 1 génère de la force pour maintenir l'arche médiale longitudinale et contrôler la pronation.
2/ L'Activation de  l'abducteur du 1 augmente la rigidité de l'arche longitudinal et stabilise le pied.
3/ Les muscles plantaires contribuent à intensifier les informations sensorielles pour maintenir l'équilibre.


Conclusion 
Les conclusions de cette étude vont dans le sens de la notion de "foot core system" développée en 2014 par McKeon et al. où les muscles intrinsèques du pied sont considérés comme de stabilisateurs locaux et les muscles extrinsèques comme des muscles permettant le mouvement.
Si les muscles intrinsèques ne sont pas assez forts pour stabiliser le pied, les extrinsèques devront produire plus de force.
Cette étude suggère donc que la morphologie des muscles du pied joue un rôle important dans les performances d'équilibre, et que le renforcement des muscles intrinsèques du pied est un élément important pour améliorer l'équilibre.
Une nouvelle fois, comme nous essayons de le justifier dans notre approche BodyMechanics, la gestuelle pour qu'elle soit de qualité a besoin de points d'ancrages solides et stables, pour favoriser un mouvement efficace et préservant (Prévention/Performance).
zhang2017.pdf zhang2017.pdf  (520.91 Ko)


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter