KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Kickoff
  • Masterclass


Formation - Trigger manuel



Formation - Trigger manuel

PROGRAMME TRIGGER MANUEL


Dates et Tarifs de nos formations | Programme détaillé imprimable

Principes et public cible
La douleur musculo-squelettique a une prévalence très élevée dans la population active des pays développés ainsi que dans le milieu sportif. La présence de cette affection a un impact négatif sur la qualité de vie, la perte de productivité, l’incapacité de travail et les coûts de santé ce qui justifie une prise en charge thérapeutique adéquate et précoce, ainsi que la nécessité de mettre en place des mesures préventives. Parmi les douleurs musculo-squelettiques, le Syndrome de Douleur Myofasciale est l’entité la plus fréquente avec une prévalence de 21 à 30% dans la population générale.

Le Syndrome de Douleur Myofasciale se présente comme un ensemble de symptômes sensoriels, moteurs et autonomes provoqués par un ou plusieurs Trigger Points Myofasciaux. Les Trigger Points Myofasciaux sont définis comme des nodules hyperirritables situés dans des bandes tendues qui se trouvent dans des muscles et qui peuvent provoquer une douleur spontanée locale et/ou propagée mais également des troubles moteurs tels que faiblesse, inhibition, restriction de l’amplitude articulaire, déséquilibres musculaires et altération des schémas de recrutement moteur qui peut perturber le mouvement physiologique, le geste et la performance sportive.

Les techniques conservatrices manuelles sont une option thérapeutique qui ont prouvées leurs efficacités pour le traitement du Syndrome de Douleur Myofasciale. Parmi ces techniques nous retrouvons la pressions ischémiques, le « spray and stretch », les techniques neuromusculaires, les techniques myofasciales actives, etc. Ces techniques sont appliquées après avoir suivi un raisonnement clinique et identifié les Trigger Points responsables de la symptomatologie du patient. Leurs objectifs est d’améliorer les caractéristiques viscoélastiques et le milieu biochimique du Trigger point et du muscle dans son ensemble, tout en agissant sur les différentes voies de modulation de la douleur, aussi centrales que périphériques.
Objectifs pédagogiques
  • Connaître les fondements de la biologie de la douleur musculaire.
  • Connaître l’épidémiologie et la physiopathologie du Syndrome de Douleur Myofasciale.
  • Connaître les différents facteurs de chronicisation du Syndrome de Douler Myofasciale.
  • Connaître et appliquer le raisonnement clinique, les étapes du diagnostic et d’identification du Syndrome
    de Douleur Myofasciale et des Trigger Points associés.
  • Connaître et appliquer les différentes options thérapeutiques pour l’approche du Syndrome de Douleur
    Myofasciale.
  • Connaître le repérage anatomique par la palpation des différents muscles à traiter.
Pré-requis
Être Kinésithérapeute DE
Déroulement
2 journées de formation (14h) en cours collectifs (théorie et pratique)

JOUR 1
• Présentation du cours
• Bases biologiques de la douleur musculaire
• Epidemiologie des troubles musculo-squeletiques et du Syndrome de Douleur Myofasciale
• Définition du Sryndrome de Douleur Myofasciale et des Trigger Points
• Physiopathologie du Syndrome de Douleur Myofasciale et des Trigger Points
• Facteurs de chronicisation du Syndrome de Douler Myofasciale
• Diagnostic kinésithérapique et identification du Syndrome de Douleur Myofasciale et des Trigger Points associés
• Présentation des différentes techniques conservatrices pour le traitement du Syndrome de Douleur Myofasciale et des Trigger Points
• Méthodologie d’évaluation et traitement Syndrome de Douleur Myofasciale et des Trigger Points avec les différentes techniques de thérapie manuelle : pressions ischemique, le « spray and stretch », les techniques neuromusculaires, les techniques myofasciales actives, etc.

PALPATION, ÉVALUATION ET TRAITEMENT DES TRIGGER POINTS DU QUADRANT SUPÉRIEUR ET ARTICULATION TEMPORO MANDIBULAIRE (ATM)
Rachis cervicale
• SCOM
• Trapèze
• Sous-occipitau

Epaule
• Infra-épineux
• Sus-épineux
• Petit rond
• Grand rond
• Subscapulaire
• Petit péctorale

JOUR 2
Bras
• Biceps brachial
• Triceps Brachial

Avant-bras 
• Muscles épicondyliens
• Muscles épitrochléens

Articulation temporo-mandibulaire (ATM)
• Masséter


PALPATION, ÉVALUATION ET TRAITEMENT DES TRIGGER POINTS DU QUADRANT INFÉRIEUR
Hanche
• Psoas
• Petit et moyen féssier

Cuisse
• Psoas
• Petit et moyen féssier

Jambe
• Gastrocnemiens
• Solaire
• Long et court fibulaires

Rachis lombaire
• Multifides
• Carré des lombes
• Muscles paravertébraux

RÉVISIONS : RÉSOLUTIONS DES INCERTITUDES.
Méthodes et moyens pédagogiques
Les séances de formation ont lieu en présentiel. Elles alternent exposés théoriques illustrés d’exemples, démonstrations et mises en situations pratiques. Elles mobilisent l’utilisation de tables pour la mise en pratique des techniques. Remise de supports de formation.

Modalité d’évaluation et de suivi :
Emargements par demi-journée par les stagiaires et le formateur.
Evaluation par le formateur des gestes et des techniques mises en œuvre
A l’issue de la formation
Evaluation de la formation par les stagiaires
Remise d'une attestation de fin de formation

Effectif

Nombre de stagiaires (métropole) : minimum 14 - maximum 24
 
Intervenants
Youssef Rahou El Bachiri, PT, MSc. Kinésithérapeute libéral. Doctorant en Physiothérapie. Spécialiste Universitaire en Physiothérapie Invasive et Échographie Interventionnelle. Formateur officiel de la technique EPI. Rattaché au département de physiothérapie de l’Université Rey Juan Carlos. Consultant pour les 11Leader.

Pr César Fernández de las Peñas, PhD PT, DO. Directeur du département de Physiothérapie et medecine physique et rééducation de l’Université Rey Juan Carlos. Kinésithérapeute au sein du département de neurologie de l’hôpital d’Alcorcón. Formateur de thérapie manuelle et puncture sèche.

Jorge Rodríguez Jiménez, PT. Enseignant en kinésithérapie à Université Rey Juan Carlos. Expert en thérapie manuelle ostéoarticulaires et musculaires de l’appareil locomoteur. Expert en thérapie manuelle orthopédique, trigger points et dry needling. Formateur de thérapie manuelle et puncture sèche.

Dr Mariá Palacios Ceña, PT, MSc. Enseignante en kinésithérapie à Université Rey Juan Carlos. Master en ostéopathie structurelle. Expert en thérapie manuelle ostéoarticulaires et musculaires de l’appareil locomoteur. Expert en thérapie manuelle orthopédique, trigger points et dry needling. Formatrice de thérapie manuelle et puncture sèche.

Dr José Luis Arias Buría, PhD PT. Enseignant en kinésithérapie à Université Rey Juan Carlos. Expert en douleur myofasciale, en kinésithérapie ostéoarticulaire, en kinésithérapie du sport. Enseignant en formation continue de thérapie manuelle et puncture sèche. Kinésithérapeute à la clinique de l’Université Rey Juan Carlos.

Dr Ricardo Ortega Santiago, PhD PT. Enseignant en kinésithérapie à Université Rey Juan Carlos. Formateur de thérapie manuelle et puncture sèche. Kinésithérapeute à la clinique de l’Université Rey Juan Carlos

Stella Fuensalida Novo, PT, MSc. Enseignante en kinésithérapie à Université Rey Juan Carlos. Expert en thérapie manuelle ostéo-articulaire et musculaire de l’appareil locomoteur. Expert en thérapie manuelle orthopédique, trigger points et dry needling. Master en neurocontrôle moteur. Formatrice de thérapie manuelle et puncture sèche.

Dr Ana Isabel de la Llave Rincón, PT, PhD. Enseignante en kinésithérapie à Université Rey Juan Carlos. Experte en thérapie manuelle et puncture sèche . Formatrice de thérapie en thérapie manuelle et puncture sèche.

Parcours conseillé
Formation Puncture Kinésithérapique par aiguille sèche et Neuromodulation


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter