KINESPORT KINESPORT







Formation & éthique !

Il est plus facile de copier que de penser....



Formation & éthique !
Selon Max Weber toute activité orientée selon l'éthique peut être subordonnée à deux maximes totalement différentes et irréductiblement opposées : l'éthique de responsabilité ou l'éthique de conviction

L'éthique se donne pour but d'indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure.

Ainsi les masseurs-kinésithérapeutes DE sont soumis eux aussi à une éthique professionnelle et encore plus dans  la formation, domaine de prédilection de transmission et de partage avec ses pairs.

Dans ce cadre, je me suis toujours fait une priorité dans ma vie personnelle, professionnelle et au sein de Kinesport à respecter les origines, les sources et les historiques des techniques empruntées, adaptées et améliorées.

Conjointement, la conviction de faire évoluer et créer des méthodes de soins, et de faire respecter les décrets d'actes des autres thérapeutes (ostéopathes, podologues...) permet de proposer une meilleure efficacité des soins et de leur organisation.

Depuis quelques années, nous travaillons sur la création et  l'évolution de techniques simples et efficaces des tissus mous.  C'est pourquoi j'ai entrepris avec mes collaborateurs de me former à certaines techniques qui m'ont parues pertinentes et efficientes.
Il s'agit des techniques du courant de pin and stretch, myopractic, cross fiber correctiv muscle technique, structural and fonctional massage, myoskeletal aligment technique et ART ( Active Release Technique). 

Ainsi, formés à  différentes approches nous nous sommes vite rendus compte de deux choses :
-  leurs efficacités
-  leurs potentielles évolutions. 

L'ensemble de ces méthodes, leurs synthèses, et nos connaissances sur le reboutement, les techniques Ekman et d'autres techniques des tissus mous nous ont permis de faire progresser la prise en charge des dysfonctions des tissus mous.
Ainsi est née la Myo-coAction, les protocoles myo-détensifs. 


Qu'est ce que c'est ?

C'est une technique de libération inter-tissulaire, de levée d'adhésion et des points de fixation, de normalisation des plans de glissement (entre fascias et muscles,  fascias entre eux, nerf et muscles....)
Elle permet entre autres de lutter contre les 

- pertes de mobilité. 
- neuropathies périphériques  d'enclavement (sciatalgies, cruralgies, nerf médian...) 
- fibroses...
- douleurs pin point
- dysfonctions de chaines myo-neuro-fasciales
- adhésions intertissulaires.

Nous n'avons rien créé, mais avons fait évoluer la qualité et le sens de l'appui ( spatio-temporel), la contrainte ( mouvement passif, actif, excentrique, concentrique, tangentielle...) des différentes techniques pré-citées.

Techniquement c'est  une contrainte (coaction) générée par un point d'appui précis et  un mouvement (myo) passif/actif avec la particpation du patient (co- Action).

Cette technique est enseignée dorévanant partiellement ou totalement dans les formations de myo-coAction,  kinésithérapie du sport, thérapie intégrative du sport, ekman thérapie, le muscle ...

Formation & éthique !
Depuis deux ans que nous élaborons l'évolution des protocoles myo-détensifs, nous avons partagé nos réflexions et des écrits de formations, et cela en toute confiance.

ET COMME PAR MAGIE le copié-collé de la description de la technique a été reprise sous une marque nouvellement déposée. Cette soi-disante "nouvelle" technique, purement "créée" amène une libération intertissulaire... lorsque l'on pratique ensemble un allongement passif du muscle et un point de contact sur celui-ci ou son fascia adjacent.

« Quand la morale fout le camp, le fric cavale derrière.   »  Jacques Prévert

En conclusion :

- Par le principe d'éthique dument respecté au sein de Kinesport, nous nous efforçons toujours de tracer les vérités, dont acte.

- Le but d'une société de formation n'est pas de rendre hermétiques et fermées les connaissances mais bien de les ouvrir et les transmettre. Nous sommes ravis d'initier de nouvelles prises en charge des tissus mous, dans notre institut ou, ailleurs copiées-collées sur nos travaux.

-  Par convictions, nous continuons a entreprendre des recherches, et contribuer également à l'importation de nouvelles approches ou thérapies ( cf FAKTR).

- Enfin, par responsabilité, éthique et respect des propriétés intellectuelles, nous citons toujours nos sources et vous incitons à faire de même.

Pour reprendre les termes de Henri Monnier dans les Mémoires de M. Joseph Prudhomme, 
"C'est mon opinion, et je la partage".

Arnaud BRUCHARD



SUIVEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES
DPC DATADOCK DPC Charte Deontologique