KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Physiothérapie Invasive
  • Récupération
  • KSP_Lyon
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


INTERVIEW DE LA PANTHERE NOIRE DE TOULOUSE : EMILE NTAMACK PARRAIN DE KINESPORT TOULOUSE



INTERVIEW DE LA PANTHERE NOIRE DE TOULOUSE : EMILE NTAMACK PARRAIN DE KINESPORT TOULOUSE

                                                                   XX
Kinesport est heureux d’ouvrir sa première promotion à Toulouse le 19-20 juin prochain au stade Toulousain. La prochaine session se déroulera dés Janvier 2020.
Les formations Kinésport dans la ville rose sont soutenues par notre parrain, le joueur mythique de rugby international français et entraîneur de rugby à XV : Émile Ntamack !
 
Nous avons voulu vous faire découvrir un peu plus ce joueur hors norme à travers cet interview exclusif. Mais avant, un petit rappel de la carrière d’Émile Ntamack.

Au cours de sa longue et talentueuse carrière sportive il a évolué aux postes d’arrière, d'ailier ou de centre au sein du Stade toulousain pendant 20 ans, puis d’entraîneur depuis 13 ans, puis manager général de la formation à Toulouse. Par son expérience du sport d’élite, puis d’encadrant, Émile est devenu très attentif à la qualité des staffs entourant les joueurs jeunes et professionnels. Peu blessé pendant sa carrière (genou, cheville, pubalgie), certainement par son assiduité de chaque jour, il a souhaité transmettre ses valeurs, semblables à celles de Kinesport, à savoir : formation, engagement et qualité. L’ancien international est l’un des piliers du rugby français et a réussi à s’inscrire dans l’histoire par sa force et sa détermination.
Ce joueur surnommé « la Panthère noire » en raison de sa foulée, souple et élégante, a gagné de nombreux titres nationaux et européens comme joueur professionnel mais également comme entraîneur.

Son  palmarès de joueur : 
  • Champion de France   en 1994 , 1995 ,1996 , 1997 , 1999 , 2001   
  • Vainqueur de la Coupe d'Europe   en 1996   (face au Cardiff RFC ), 2003   (face à l'USA Perpignan ), 2005   (face au Stade français)
  • 49 matchs de Coupe d’Europe disputés, 20 essais marqués, 1 transformation (102 points) 
  • 46 sélections en équipe de France 
  • 25 essais, 1 pénalité, 1 transformation (135 points) : 6e meilleur marqueur d'essais de tous les temps en équipe de France.
  • Tournoi des cinq nations et Tournoi des Six Nations : 1994, 1995, 1996, 1997, 1999, 2000, et vainqueur du  Grand Chelem en 1997
  • Coupes du monde : 1995, 1999
Les palmarès de l’entraîneur :
  • Équipe de France de rugby à XV des moins de 21 ans : Champion du monde 2006
  • Équipe de France de rugby à XV : Grand Chelem lors du tournoi des six nations 2010, Vice-Champion du monde 2011
 



​1-Comment est née cette passion pour le rugby ?
Le hasard de la vie !! Bien qu'issu d'une famille sportive avec un père arbitre de foot, après avoir essayé le foot et l'athlétisme on m'a proposé le Rugby et j'ai rapidement été séduit par le jeu et l'esprit qui y régnait.

2-Quel est le plus beau souvenir de ta carrière ?
J'ai eu la chance d'avoir vécu beaucoup de moments merveilleux avec mon Club du Stade Toulousain ou bien l'équipe de France et si je dois en retenir un, ce serait le 1er titre de champion de France en 1994.

3-Quelles blessures avez-vous eut dans votre pratique et quel a été le rôle des kinésithérapeute dans votre carrière ?
La blessure la plus néfaste qui m'est arrivée est une pubalgie entrainant 9 mois d'indisponibilité. 
Le kinésithérapeute a été déterminant aussi bien dans la prise en charge des soins que dans l'accompagnement moral. Il est devenu pendant cette période mon "Coach" d'infortune et a permis mon retour à la pratique en toute sécurité et avec une confiance retrouvée.

4-Quelles sont les évolutions du rôle du kinésithérapeute dans le rugby à travers votre œil d’ancien joueur et aujourd’hui de manager ?
Le kinésithérapeute est un élément essentiel dans la bonne prise en charge de nos joueurs blessés. Il agit bien sur en prodiguant les soins nécessaires mais il est aussi un relais fort des staffs techniques sur la dimension mentale ainsi que l'esprit général dans lequel les valeurs sont véhiculés.

5 -Avez-vous des conseils à donner aux professionnels souhaitant devenir kinésithérapeute du sport ?
Le kinésithérapeute de 2020 est comme le sportif moderne, c'est à dire qu'il doit être adaptable et polyvalent tout en étant extrêmement pointu dans son secteur de prédilection. Sa curiosité et sa recherche doivent lui permettre d'avoir une vision large des problèmes rencontrés et savoir exposer des avis de prise en charge complémentaires.

Un grand merci à Émile Ntamack d’avoir répondu à notre interview, nous lui souhaitons une bonne continuation et à très bientôt !



 


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter