KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Physiothérapie Invasive
  • Récupération
  • KSP_Lyon
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Interview d'Antoine Stephan, formateur Kinesport en thérapie manuelle et kinésithérapeute/ostéopathe de de l'équipe de France de Canoë-kayak slalom



1. Présentez vous en quelques lignes :
Je suis Antoine Stéphan, 35 ans, diplômé en masso-kinésithérapie en 2007 (AP-HP), Kiné du sport en 2008, ostéopathie en 2013. J'exerce l'ostéopathie à temps plein depuis 2013 dans mon cabinet près de St Malo.Après le DE, j'ai enchaîné directement la formation kinesport expert m'offrant une boite à outil suffisante pour débuter mes premières expériences du sport de haut niveau en 2008/2009 (judo D1, Tours FC L2, Crédit Agricole cyclisme pro-tours). En 2009, j'intègre le staff médical de l'équipe de France de Canoë-kayak slalom sillonnant depuis les stages, coupes du monde, championnats d'Europe, du monde...

Mon autre passion est la musique, je joue de la batterie et percussions (la plus sportive des activités musicales). 25 ans de pratique à bon niveau (compétitions internationales, concerts à l'Olympia, Stade de France, multiples festivals...) qui m'ont naturellement motivé a passé le diplôme européen de médecine des arts. J'ai créé le premier harnais ergonomique pour percussions Physiodrum en 2010.

Mes expériences et valeurs professionnelles m'ont conduit a travailler sur un projet de maison sport/santé libérale qui ouvrira début 2021 avec une 30 aine de professionnels du sport, médicaux, paramédicaux et médecines complémentaires.

2. Quel est (ou a été) votre rôle pendant les coupes du monde de canoë kayak à Londres et Bratislava en juin dernier?
L'équipe arrive le weekend avant la coupe du monde afin de s'entraîner sur le bassin de la compétition. Notre action se déroule en 4 phases :
Séances de thérapies manuelles sur les premiers jours. Check up complet de l'athlète afin de régler les problèmes physiques du moment ou récurrents et rééquilibrer le corps pour s'exprimer au mieux lors des entraînements.
La première phase bien effectuée, nous basculons au plus vite vers des soins de récupération à l'approche de la compétition.
Lors de la compétition, nous intervenons en soins de préparation avant les manches et de récupération entre les manches.
Nous sommes également sollicités par les athlètes et entraîneurs sur les notions de préparation physique, étirements, échauffements...

3. Selon vous quelles sont les qualités essentielles du kinésithérapeute du sport?
Le kinésithérapeute du sport est l'acteur central du suivi médical de l'athlète, thérapeute avec qui il passe le plus de temps. Il se doit d'avoir une vision globale des facteurs de performance afin de faire le lien avec les différents intervenants de l'entourage du sportif (médecin, entraîneur, ostéopathe, préparateur physique, diet...). Se tenir informé des différentes actualités et publications scientifiques en médecine du sport mais également apprendre à connaitre et solliciter au bon moment et à bon escient ses collaborateurs du staff technique.
En situation de soin, il doit avoir confiance en ses capacités, se plaçant dans un premier temps comme seul guide vers la guérison du sportif. Dans un second temps, prendre du recul, distinguer ce qu'il a apporté, ce qu'il manque, puis construire ensemble le parcours de soin le plus efficient incluant les partenaires médicaux et techniques adaptées.
On pourrait adapter aux kinésithérapeutes du sport la citation du Dr J. kern initialement écrite pour les médecins :
"Le juste équilibre entre la confiance et l’humilité peut aider le stagiaire en [kinésithérapie du sport] à devenir un [kinésithérapeute] superbe et un [kinésithérapeute] expérimenté"

4. Qu'est-ce que Kinesport a changé dans votre pratique quotidienne?
Je me suis construit professionnellement grâce à Kinesport. Tout d'abord par la formation kinesport expert débuté 3 mois après mon DE.  Puis de 2008 à 2014 j'ai écumé le catalogue Kinesport dans la volonté de rajouter des connaissances théoriques et pratiques mais aussi de consolider celles acquises en formation initiale kinesport expert (physiotaping, ki-dos, thérapie manuelle niveau 2, viscérale, TM aiguë, reboutement...).
En 2014, David Rougemont et Franck Scotte m'ont proposé de rejoindre l'équipe de formateur en thérapie manuelle. Une belle opportunité pour continuer à progresser au contact des stagiaires et de mes confrères formateurs. C'est toujours aussi enrichissant de côtoyer une équipe de formateurs avec des connaissances et expériences aussi impressionnantes.

5. Avez-vous des conseils éventuels à donner aux futurs stagiaires qui aimeraient effectuer une formation chez kinesport?
La formation Kinesport est un échange de compétences entre professionnels et non des cours délivrés par des sachants pour des apprenants. Le meilleur conseil que je peux leur donner est de croire en leurs capacités et de se nourrir un maximum des différents intervenants qu'ils vont croiser chez Kinesport.
Une étude démontre qu'il n'y pas de différences de discrimination tactile entre les étudiants chiropracteur et leurs professeurs. La seule différence est la confiance en ses compétences professionnels. Au delà de l'ajout de connaissances en kinésithérapie du sport, Kinesport vous accompagnera pour une meilleure confiance de thérapeute.

Interview d'Antoine Stephan, formateur Kinesport en thérapie manuelle et kinésithérapeute/ostéopathe de de l'équipe de France de Canoë-kayak slalom
Un grand merci à Antoine d'avoir répondu à cet interview.


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter