KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Physiothérapie Invasive
  • Récupération
  • KSP_Lyon
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Interview de Brice Leseur (Kinésithérapeute de l'équipe de France de France de Biathlon)

"L'intensité des émotions vécues auprès d'athlètes que je côtoie depuis 7 ans maintenant était vraiment exceptionnelle"




Interview Brice Leseur (Formateur chez KINESPORT et Kiné de l’équipe de France de biathlon) 

1-Bonjour Brice, peux-tu te présenter et nous présenter ton parcours ? Comment as tu atterri au sein de l’équipe de France de biathlon? 
Bonjour, 
Je suis suis sorti de l'école en 2009 et je me suis tout de suite installé à Chambéry où j'ai toujours mon cabinet actuellement. Dès le départ, l'envie d'orienter ma pratique vers la Kinésithérapie du sport  m'a orientée vers kinesport. J'ai intégré la première promotion dans le sud en 2010 puis dans la foulée j'ai suivi les formations de  Thérapie Integrative du Sport et EBOAS. C'est ce qui me permet aujourd'hui d'avoir une activité libérale presque exclusivement en lien avec les pathologies sportives. 
En parallèle, en 2011,  j'ai eu l'opportunité d'intégrer l'équipe de France de Biathlon par l'intermédiaire d'un ami de l'école et ancien stagiaire kinesport (Yoann MASONI) le test s'est avéré concluant, et je suis toujours avec eux depuis. 

2-On imagine que tu dois avoir un quotidien relativement chargé entre ton cabinet, les cours que tu donnes chez Kinesport et l’équipe de France, malgré cela est ce que tu continues à te former? 
Effectivement le rythme est plutôt soutenu mais finalement tout fonctionne ensemble et cela crée une dynamique assez positive pour développer les compétences. J'ai suivi le niveau du concept Maitland (thérapie manuelle) en Suisse, j'espère pouvoir continuer le cursus prochainement et j'ai débuté la formation Dry Needling à Sète.

3- Peux-tu nous raconter ton expérience aux JO de Peyonchong ? On imagine que c’est une immense fierté pour toi d’avoir participé à cette aventure? 
Je crois que c'est une expérience humaine qui restera gravée dans ma tête, l'intensité des émotions vécues auprès d'athlètes que je côtoie depuis 7 ans maintenant était vraiment exceptionnelle. 
 
4- On imagine que les journées doivent être très chargées ? Comment se sont déroulées tes journées sur place? Vous aviez un espace médical aménagé ? 
Les courses de Biathlon avaient lieu à 20h heure locale, ce qui nous a obligé à adopter un rythme de vie décalé par rapport aux autres sports présents dans le village. Le réveil était aux alentours de 11h puis les journées s'enchaînaient assez vite entre les soins, les créneaux d'entraînement des athlètes, les courses et les soins de récupération jusqu'à assez tard dans la nuit. 
Pour ce qui est des espaces de soins, nous avons l'habitude de travailler dans nos chambres mais nous avons pu bénéficier sans limites du matériel mis à disposition par le Comité National Olympique dans l'espace médical.  
 
5- Quels sont les techniques et les soins que tu as utilisé le plus au cours de cette compétition ?
Une grosse partie de notre activité est axée sur les massages de récupération et les technique manuelles (crochets, ventouses, scraping, physiotaping...). Nous travaillons également souvent en thérapie manuelle, que ce soit en prévention ou en traitement. 

Un grand merci à toi Brice de nous avoir accordé cette interview !


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter