KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Physiothérapie Invasive
  • Récupération
  • KSP_Lyon
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Interview de Brice Leseur, formateur Kinesport et kinésithérapeute des équipes de France de Biathlon




Je suis Brice Leseur, masseur-kinésithérapeute du sport. J'exerce en libéral et je suis kinésithérapeute auprès des équipes de France de Biathlon. 

 

1-Quelles sont les pathologies les plus courantes que tu es amené à traiter dans le biathlon ?
Nous rencontrons principalement des pathologies de type "Overuse" (tendinopathies, douleur rachis…) liées au volume d’entrainement pendant la phase de préparation et à la répétition des courses en hiver.
Les rares cas de traumatismes aigus (entorse, fractures…) sont généralement rencontrés l’été pendant les périodes d’entrainement en course à pied ou en vélo.

 

2-Quelles stratégies de prévention des lésions musculo-squelettiques avez-vous mis en place et comment ?
Les pathologies les plus invalidantes pour les athlètes (en période de préparation ou en saison) restent les pathologies lombaires. Depuis quelques années, nous sommes beaucoup plus présents lors des séances de musculation ce qui nous a permis d’intervenir sur les placements et de pouvoir échanger avec les coachs pour adapter parfois certains exercices en fonction des antécédents des athlètes. Nous intervenons également sur l’échauffement des séances et nous dirigeons régulièrement les séances de PPG plus orientées sur la prévention (core training associé à de la mobilité articulaire, du contrôle neuro-musculaire…). 
Mais ce qui me semble le plus important pour nous aujourd’hui reste la proximité avec les athlètes et avec le reste du staff. Ce sont ces échanges permanents qui nous permettent d’appréhender le mieux possible les problèmes que nous rencontrons. 


3-Peux-tu nous expliquer en quelques lignes ta pratique lors des rassemblements?
Lors des rassemblements nous sommes généralement 2 kinésithérapeutes à intervenir auprès de l’équipe constituée d’un groupe féminin et du groupe masculin, ce qui représente entre 12 et 14 athlètes. 
Sur la table de soin, hiver comme été, les athlètes disposent de 45 minutes de soins quotidiens (massage de récupération, principalement, thérapie manuelle…) auxquelles nous ajoutons parfois des soins spécifiques en cas de blessures, douleurs…
En dehors de la table, l’été nous intervenons donc lors des phases d’échauffement des séances de musculation, des séances de PPG et des séances plus spécifiques liées au passif d’un ou plusieurs athlètes. L’hiver, nous sommes également présents sur le stade lors des épreuves et notamment dans l’aire de départ afin de mettre les athlètes dans les meilleures conditions possibles avant la course. 


4-Quelles thérapeutiques utilises-tu le plus souvent avec les biathlètes et pourquoi ?
Pour des raisons logistiques, nous utilisons principalement des techniques manuelles, que ce soit pour l’approche musculaire (trigger, dry needling, myo-coaction…), articulaires (thérapie manuelle…) et neuro-dynamique. J’utilise aussi régulièrement des techniques de mobilisation instrumentées des tissus mou (scraping, crochetage, ventouses…)


5-Qu’est-ce que Kinesport t’a apporté dans ton évolution professionnelle ?
Je différencierai deux grandes lignes qui sont :
  • La "culture générale du sport de haut niveau" au travers de nombreux points comme la nutrition, les stratégies de récupération, l’entrainement et la réathlétisation… C’est ce qui m’a permis dans un premier temps de m’intégrer relativement vite dans le groupe en pouvant apporter des réponses aux athlètes et discuter avec les coachs et le corps médical.
 
  • Les compétences techniques m’ont permis de gagner en efficacité et donc en crédibilité vis -à-vis des athlètes, je pourrais évidement pas toutes les citer. En résumé, Kinesport m’a permis d’acquérir des compétences sans lesquelles je me sentirai probablement bien moins à l’aise au sein de l’équipe depuis mes débuts il y à 8 ans. 

Un grand merci à Brice, nous lui souhaitons une bonne continuation.
Interview de Brice Leseur, formateur Kinesport et kinésithérapeute des équipes de France de Biathlon



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter