KINESPORT KINESPORT







Kinesport Le mag N°10 !



Kinesport Le mag N°10 !
Kinesport le Mag N°10 est désormais en téléchargement libre et gratuit.

Il suffit juste de vous connecter IC I


N
uméro spécial THERAPIE MANUELLE DU SPORTIF

  • Editorial / Sommaire.
  • A la une
  • La manipulation du fascia dans le traitement des douleurs situées dans la région du cou
  • Interview de Luigi STECCO
  • La posture dynamique
  • Bilan en médiation sinokinétique du genou
  • L'aponévrosite plantaire ou fasciite plantaire
  • Intérêt de la thérapie manuelle chez le sportif
  • Les lombalgies viscérales
  • Fiche pratique

JEUX D(e)RÔLES
 

Après un été dévastateur, les dos algiques frappent aux portes de nos cabinets. Plus personne ne joue son rôle pas même le temps ! Les scandales politiques s’enchaînent les uns aux autres, les bourses elles, se déchainent. Partout ! Pour apporter des solutions, un vrai conseil de sinistres… Dur de raconter ces invraisemblables histoires mais elles nourrissent au moins

les échanges pendant les soins. Quant à la kinésithérapie, elle suit les mêmes balbutiements.


Les masseurs-kinésithérapeutes semblent être de drôles d’oiseaux qui se feront toujours plumer d’une manière ou d’une autre.

Vous trouvez que mes plaisanteries ont un goût amer ? Celui de la vérité peut-être ? Pour parler d’une manière très personnelle, je trouve que les rôles de chacun ne sont plus respectés. La place de la kinésithérapie, les domaines de compétences (encore et encore), le partage des connaissances, sont de plus en plus flous. Que dire de la formation continue… Se former sur une motoneige en Laponie devient possible, tout comme sur le transat d’un spa en Thailande…


On forme dorénavant des préparateurs physiques au taping voire même à la kiné du sport, des ostéopathes au crochetage et aux strappings et des masseurs-kinésithérapeutes aux techniques ostéopathiques ! On vous vend des stages 4 optionnel avec des techniques aux résultats en quelques secondes quand bien même on vous les apprend au stage 1 avec des

délais d’efficacité bien supérieurs… On vous conseille à outrance de passer des diplômes anglo-américanisés car il n’y a que ça de vrai ! Amusant, non ?


Dans le domaine particulier de la formation, traversé par toutes ses dérives, nous devons être encore plus vigilant et appliquer des règles strictes :

- Nous devons former les thérapeutes aux seules techniques admises dans leur décret de compétences.

- Nous sommes Français. Importer quelques techniques efficaces me paraît essentiel, mais pas plus que de valoriser nos compétences et savoir faire à l’étranger.

- Nous devons FORMER à, et VALORISER la masso-kinésithérapie


Ce numéro spécial Thérapie manuelle arrive à point nommé, répondant aux compétences à part entière du masseur kinésithérapeute, qui peut pratiquer le traitement des fascias, la kinésithérapie viscérale, le relâchement des muscles

du crâne… sans pour autant dépasser le cadre légal de notre exercice professionnel. Il faut connaître ses limites, et orienter son patient vers un autre praticien de santé quand elles sont atteintes.


> > Unis, les masseurs-kinésithérapeutes réussiront à faire progresser leur beau métier, à faire valoir leurs compétences, à améliorer la prise en charge transversale de leurs patients !
 

Arnaud BRUCHARD




SUIVEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES
DPC DATADOCK DPC Charte Deontologique