KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Physiothérapie Invasive
  • Récupération
  • KSP_Lyon
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


L’efficacité de la mobilisation neurale pour des atteintes neuro-musculo-squelettiques : Une revue systématique et méta-analyse



Annalie Basson, PhD1, Benita Olivier, PhD1, Richard Ellis, PhD2, Michel Coppieters, PhD3–5, Aimee Stewart, PhD1, Witness Mudzi, PhD1
 
 

Type d’étude 


 
Revue systématique et méta-analyse.
 

Objectif


 
Il s’agit de déterminer l’efficacité de la mobilisation neurale (NM) pour les atteintes musculo-squelettiques avec une composante neuropathique.
 

Contexte


 
La mobilisation neurale, ou neurodynamique, est une intervention basée sur le mouvement ayant pour but de restaurer l’homéostasie au sein et autour du système nerveux. L’actuel niveau de preuve de la NM est largement inconnu.
 

Méthodes


 
Les auteurs ont recherché, sur les bases de données, des essais randomisés évaluant l’effet de la NM pour des atteintes neuro-musculo-squelettiques, utilisant les méthodes standards pour l’identification des articles, la sélection et leur estimation qualitative. Si possible, les études ont été regroupées pour méta-analyse, avec comme principales mesures : la douleur, l’incapacité et la fonction.
 

Résultats


 
Quarante études ont été incluses dans cette étude, desquelles 17 ont un faible risque de biais. Les méta-analyses ont seulement pu être réalisées sur les résultats auto-déclarés. Pour la lombalgie chronique, l’incapacité (Oswestry Disability Questionnaire [0–50] : différence moyenne, −9.26 ; 95% intervalle de confiance [CI] : −14.50, −4.01 ; P<.001) et la douleur (intensité [0–10]: différence moyenne, −1.78; 95% CI: −2.55, −1.01; P<.001) ont été améliorées après NM. Pour cervicalgie chronique, la douleur (intensité : différence moyenne, −1.89; 95% CI: −3.14, −0.64; P<.001) s’est améliorée après NM. Pour la plupart des résultats cliniques chez les individus ave syndrome du canal carpien, la NM n’a pas été efficace (P > .11) mais a montré quelques effets neurophysiologiques (réduction de l’œdème intraneurale). En raison d’une pénurie d’études ou de résultats contradictoires, l’effet de la NM reste incertain pour de nombreuses atteintes, comme la lombalgie post-opératoire, le syndrome du nerf cubital, ou l’épicondylalgie latéral.
 

Conclusion


 
Cette revue systématique révèle le bénéfice de la NM pour la lombalgie et la cervicalgie, mais l’effet de la NM pour les autres atteintes reste trouble. En raison de preuves limitées et d’une qualité méthodologique variable, les conclusions pourront changer dans le temps.
 

Niveau de preuve 


 
Thérapie, level 1a
 

Article original



The Effectiveness of Neural Mobilization for Neuromusculoskeletal Conditions: A Systematic Review and Meta-analysis
Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 2017 Volume:47 Issue:9 Pages:593–615 DOI:10.2519/jospt.2017.7117




Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter