KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


La Pubalgie ou AGP : une démarche thérapeutique professionnelle et encadrée



La Pubalgie ou AGP : une démarche thérapeutique professionnelle et encadrée
En Janvier 2020, lors de notre second Symposium Kinesport, nous avons fait le choix de consacrer une journée sur la pubalgie ou Athletic Groin Pain (AGP).
Notre objectif est simple : pouvoir échanger et proposer à notre public les meilleurs intervenants dans le domaine de la pubalgie, que ce soit en réhabilitation, diagnostic, imagerie, chirurgie ou analyse biomécanique.
Cet événement marque pour nous une étape importante d’une démarche entreprise il y a plusieurs années dans le cadre de notre formation Upgrade Pubalgie. 
Penser selon un format de 3 jours, cette formation intègre pour la pubalgie les notions d’algorithme de prise en charge du bilan-diagnostic à la réhabilitation, l’analyse biomécanique, la chirurgie en direct ainsi que l’imagerie et la biologie. 
La complexité de prise en charge de la pubalgie oblige le thérapeute à beaucoup d’humilité dans le cadre d’une telle réhabilitation et surtout à une connaissance précise de l’ensemble des entités anatomiques et de leur rapport au niveau du carrefour pubien. La pubalgie ou AGP impose la mise en place d’un algorithme strict et correctement ordonnancé se basant sur l’Evidence Based Medicine (EBM). 
La connaissance des corrélations qu’il existe entre le score HAGOS et le Squeeze Test 0° 5 secondes est un bel exemple du savoir que doit intégrer le thérapeute pour différencier la gravité d’une pubalgie, mais aussi pour faciliter un processus de réhabilitation basé sur des valeurs objectives.
La précision du démembrement de la loge des adducteurs, ainsi que l’intégration de la palpation précise du tubercule pubien grâce à l’utilisation de la Pubic Clock développée par A. Franklyn-Miller et al, doit permettre au kinésithérapeute du sport de proposer un bilan précis et viable, pour une réhabilitation optimale.
Le Quick Skan Pubalgie de Kinesport qui comprend 15 tests issus de la littérature scientifique et de l’expérience de terrain des meilleurs professionnels dans le domaine de l’AGP, doit faciliter la prise en charge des pubalgies par les kinésithérapeutes du sport.
La différenciation des structures potentiellement atteintes en utilisant l’agrément de DOHA évitera de focaliser la rééducation sur la mauvaise structure. En effet, par empirisme et facilité le terme de pubalgie est associé trop fréquemment avec une atteinte des adducteurs, alors que selon les études l’atteinte de ces derniers varie de 25 à 64%. Une nouvelle fois, si le bilan kinésithérapique manque de précision, la réhabilitation ne sera pas adaptée et risque fortement d’engendrer une récidive. 
Tout comme le démembrement et l’algorithme que nous avons développés, la réhabilitation que nous proposons se veut précise et intègre les notions de travail spécifique sur l’entité anatomique potentiellement atteinte, l’équilibration de la biomécanique, et la compréhension des rapports importants entre le centre de masse (CoM) et le centre de pression (CoP) lors des activités sportives plus complexes (sprint, changement de direction). 
L’analyse de la gestuelle selon un protocole précis que nous voulons simple et pratique à mettre en place pour le thérapeute et le patient, permet de faciliter les objectifs de réhabilitation. 

Au travers la formation Upgrade Pubalgie et notre symposium, nous souhaitons faciliter la prise en charge des patients avec pubalgie, pour que le kinésithérapeute du sport en France puisse proposer une prise en charge des pubalgies qui soit professionnelle, scientifique et efficace. 
La rencontre des différents professionnels (médecin, radiologue, chirurgien, kinésithérapeute, chercheur) est selon nous la solution la plus adaptée pour améliorer nos pratiques de façon constante.

NB : Un peu de littérature utilisée lors de notre formation Upgrade Pubalgie.
 

Clinical Examination, Diagnostic Imaging, and Testing of Athletes with Groin Pain : An Evidence-based Approach to Effective Management K Thorborg et al. (2018)
Preseason Adductor Squeeze Strength in 303 Spanish Male Soccer Athletes A Cross-sectional Study E Esteve et al, The Orthopaedic Journal of Sports Medicine (2018)
Clinical and biomechanical outcomes of rehabilitation targeting intersegmental control in athletic groin pain: prospective cohort of 205 patients E King et al. (2018)
Mechanisms of acute adductor longus injuries in male football players- a systematic visual video analysis A Serner et al. (2018)
Groin Pain Syndrome Italian Consensus Conference on terminology, clinical evaluation and imaging assessment in groin pain in athlete G N Bisciotti et al. (2016)



Germain Saniel
Kinésithérapeute du Sport 
Responsable formateur en Kinésithérapie du Sport chez Kinesport
Performance Coach 11 Leader


Nouveau commentaire :


Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter