KINESPORT KINESPORT







La compétence en masso-kinésithérapie : Choisir sa formation continue



La compétence en masso-kinésithérapie : Choisir sa  formation continue
L’histoire de l’humanité montre à l’évidence que le progrès repose sur la transmission des savoirs et savoir-faire de génération en génération, et donc sur la formation. Pour être efficace, notre formation nécessite une coopération entre tous les acteurs.

Les réalités :

Jamais le monde du travail et a fortiori de la santé ne s'est aussi vite transformé, imposant aux praticiens de soutenir le rythme effréné des nouveautés technologiques et  scientifiques.
Jamais la fonction libérale des masseurs-kinésithérapeutes n’a été aussi contrainte, dictant  aux praticiens ce qu’ils risquent et non plus ce à quoi ils  aspirent.
Jamais le domaine de compétences de la masso-kinésithérapie n’a été aussi empiété, défiant ainsi notre capacité d’autonomie et nos savoir-faire et pouvoir-faire !

On ne travaille pas de la même manière qu’il y a cinq ans, mais qu’en sera-t-il dans cinq ans ?

Comment gérer un planning surchargé du fait de la sous évaluation de la lettre clé, du temps qu’il faudrait passer sur la lecture des avancées scientifiques, du temps à disposer pour sa formation continue et du temps pour soi !

Nous assistons dans notre métier à une montée de l’incertitude et des contraintes. Pour y faire face, il faut amplifier nos capacités d’initiative, de réactivité et thérapeutiques. Face aux mutations actuelles et à venir, ceux qui se seront formés seront les mieux armés pour les défis à venir : plus efficaces, plus rapides, plus stratégiques, plus compétents. Encore faut-il investir : en temps, en énergie et en argent. Et ça c’est une autre réalité !
 

POURQUOI SE FORMER

La formation professionnelle est un moyen et non une fin en soi. C’est un moyen d’atteindre un double objectif : participer à l’amélioration de votre performance en tant que thérapeute et permettre votre évolution professionnelle en accord avec votre projet. Ces deux objectifs ne s’opposent pas, bien au contraire, ils sont interdépendants et interactifs. L’action de formation doit engendrer des résultats mesurables ou observables de vos pratiques, accroître votre qualification et améliorer vos performances. Cela signifie d’une part, qu’elle est totalement liée aux besoins exprimés et évalués des individus et d’autre part, que les pédagogies utilisées doivent s’articuler autour des situations réelles de la masso-kinésithérapie.

« Investir dans la formation c'est conjuguer au présent mais aussi au futur le souci des hommes et le souci des résultats. »
Philippe Bloch dans Extrait de Service compris


La formation continue est sérieuse, ne perdez pas votre temps, choisissez LA formation qui vous correspond ! Elle est précieuse tout comme votre temps, préférez des professionnels de la formation à qui vous pourrez confier votre futur savoir faire ! Et dans la catégorie «  formation continue » l'éventail des cursus est très large. Le magazine ProfessionKiné a recensé dans son numéro spécial formation de mars 2010, 94 organismes différents, sans avoir fait tout le tour. Reste que le choix des contenus pédagogiques, le sérieux de l'organisme de formation, méritent toute votre attention.  Fort de notre expérience dans le milieu de la formation, en tant que praticiens, formés, puis formateurs et organisme de formations, nous vous conseillons d’affiner votre choix : 

La compétence en masso-kinésithérapie : Choisir sa  formation continue
CHOISIR SA FORMATION EN 10 QUESTIONS

1) Quel est l’objectif de la formation ? 
Spécialisation, double compétence ? La formation permet-elle l’apprentissage d’une réelle compétence ou délivre-t-elle juste un diplôme ?

2) Quel est votre projet professionnel ?
Maintenant que vous êtes décidé à vous former, ne gâchez pas tout en vous inscrivant à une formation
qui ne correspond pas à vos envies ! Mûrissez votre choix. Quelle compétences souhaitez vous acquérir et pourquoi ?

3) Le programme et les options proposés correspondent-ils parfaitement à votre projet ?

4 ) De quelle durée est le stage et quelle en est sa dimension ?
Le temps passé à vous former est-il adapté ? N’est-elle pas trop courte au risque de survoler la technique, ou trop longue, source alors de lenteurs et redondances ?

5 ) Combien coûte la formation :
Avez-vous les ressources financières suffisantes ? Sinon, existe-t-il des aides ( FIF-PL, FCC…), un échelonnement des règlements ? Votre investissement est-il à la hauteur de ce que vous obtiendrez lors de la pratique de ces compétences (en terme financier, d’efficacité et de plaisir) ?

6) Quel est l’environnement de l’organisme, de quels moyens dispose-t-il ?
Qualification des  intervenants, locaux dédiés à l’activité de formation, est-il actif publiquement dans le domaine de l’information ? Les formateurs ont-ils déjà publié des articles dans des revues
professionnelles ?)

7) Comment s’effectue la sélection ?
Etes-vous assuré que l’organisme forme exclusivement des masseurs kinésithérapeutes/ physiothérapeutes (par exemple, l’organisme forme t-il des ostéopathes ni-ni au crochetage (la mobilisation avec instrument leur étant interdit en France)? Serez-vous formé aux techniques
correspondant à vos domaines de compétences légaux ? N’est-ce pas une formation vitrine pour un laboratoire (exemple dans le but que vous deveniez des revendeurs de semelles, compétence des podologues) ?

8 ) Depuis quand la formation existe-t-elle 
Quelle en est sa reconnaissance (labels, accréditations, valeur sur le marché) ?
 
9 ) L’organisme de formation est-il reconnu comme sérieux et efficace ?
N’hésitez pas à demander à prendre contact avec d’anciens stagiaires ! Assurez-vous que les actions de formations sont sérieuses, et que votre organisme n’organise pas de formations déguisées (sous forme de voyage par exemple dans des îles lointaines pour une soi-disant raison éco-anthropologique et ethnobiologique.)

10 ) Y a-t-il un service post-formation ?
Une fois la formation achevée, existe-t-il une organisation pour assurer votre suivi ? Pouvez-vous revenir à une session ultérieure identique sans payer ? (beaucoup d’organismes profitent de séance révision pour créer une vraie stratégie commerciale lucrative)  Les supports sont-ils adaptés à la post-formation ? (vidéos, cd , dvd) La  mise à jour des contenus vous parvient elle automatiquement ?)
 

Face à toutes ces questions, auxquelles nous vous répondrons avec joie (par téléphone au 0810821001 ou secrétariat@kinesport.fr), Kinesport s’engage par ses 12 serments de bonnes pratiques :

-       à vous guider dans le choix de votre formation, que Kinesport en soit l’organisateur ou non

-       à vous aider à définir votre projet de formation

-       à ne former que des masseurs kinésithérapeutes pour les formations des techniques masso- kinésithérapiques et à ne former qu’aux seules compétences légales

-       à assurer la gratuité des stages de révisions, revenez quand vous le souhaiter sans limite de durée.

-       à répondre aux normes des chartes de qualités (charte de qualité des organismes de formation en masso-kinésithérapie 2012, EVALEO suisse, ISO 9001...)

-       à assurer un service post-formation

-       à faire la demande des accords de prise en charge ( Fif-PL en 2012)

-       à adapter les durées des actions de formation au plus proche des besoins et exigences du contenu

-       à être réactifs aux évolutions scientifiques et à coller aux EBP (evidence based physiotherapy)

-       à vous communiquer   la synthèse d’études scientifiques concernant la masso-kinésithérapie

-       à toutefois laisser les expérimentations créer les bonnes pratiques plutôt que de les réglementer

-       à vous investir dans votre formation car sa réussite exige notre co-responsabilité.

Le 1er mars 2010, le journal Le Monde titrait  « La formation professionnelle, outil anticrise négligé ».  En effet, en 2009, la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP) a constaté la première baisse depuis huit ans du chiffre d'affaires des organismes privés qu'elle représente (- 2,1 % sur un an), et ne prévoit qu'une légère amélioration en 2010. Pourtant, le nombre d’organismes privés de formation ne cesse de grandir. Il ne faut donc pas mélanger les offres et vos demandes. 
Bien choisir sa formation est un tout, répondant à 2 entités. D’un côté questionner votre contexte environnemental professionnel actuel et futur, votre projet personnel ainsi que vos exigences.  De l’autre côté  sélectionner l’organisme de formation, éthique, avec sa pédagogie approuvée et expérimentée, vous garantissant une performance immédiate et des compétences durables. Les acteurs de cet organisme doivent être des formateurs experts reconnus, partageant avec vous leur expérience et vous apportant des solutions immédiatement opérationnelles, grâce à la diversité de leur formation, de leur cursus professionnel, et des méthodes de soins qu’ils ont pratiqués sur le terrain.

Prenez votre temps, demandez conseils, votre formation continue est un acte capital pour votre avenir professionnel. Ne vous trompez pas !

 

Arnaud BRUCHARD



SUIVEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES
DPC DATADOCK DPC Charte Deontologique