KINESPORT : Formations continues en kinésithérapie du sport et thérapie manuelle.
KINESPORT KINESPORT


  • Formation EBOAS
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert à Lyon
  • Congres Janvier 2019
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • Formation Puncture Kinésithérapique
  • Formation Ki-Dos


La thérapie manuelle pour le vertige cervicogénique : résultats à long terme d'un essai randomisé



 
CONTEXTE
La thérapie manuelle est efficace pour réduire à court terme le vertige cervicogénique, un problème handicapant et persistant. Cette étude a étudié les effets des glissements apophysaires naturels soutenus (GNASs) et des mobilisations articulaires passives (MAPs) sur le vertige cervicogénique comparés à un placebo à 12 mois après traitement. 
 
METHODES
86 participants (âgés de 62 ans, écart-type : 12,7) avec des vertiges cervicogéniques chroniques ont été randomisés dans trois groupes : GNASs avec auto-GNASs (n=29), MAPs avec des exercices d'amplitude (n=29), ou placebo (n=28) pour 2-6 sessions sur 6 semaines. Les critères de jugement mesurés étaient l'intensité du vertige, la fréquence du vertige (coté entre 0 (aucun) et 5 (>1/jour), le Dizziness Handicap Inventory (DHI), l'intensité de la douleur, la précision du repositionnement de la tête (PRT), l'amplitude du rachis cervical, l'équilibre et l'effet global ressenti (EGR). 
 
RESULTATS
A 12 mois, les deux groupes de thérapie manuelle avait moins fréquemment des vertiges (différence moyenne GNASs vs placebo : -0,7 (IC à 95% : -1,3, -0,2) p=0,01; MAPs vs placebo : -0,7 (IC à 95% : -1,2, -0,1) p=0,02), des scores DHI plus bas (différence moyenne GNASs vs placebo : -8,9 (IC à 95% : -16,3, -1,6) p=0,02; MAPs vs placebo : -13,6 (IC à 95% : -20,8, -6,4) p<0,001) et un EGR plus élevé que le groupe ayant reçu le placebo, bien qu'il n'y avait pas de différences inter-groupes de l'intensité du vertige, de l'intensité de la douleur ou de la PRT. Il y avait plus d'amplitude dans toutes les 6 directions dans le groupe GNAS et dans 4 directions pour le groupe MAP comparé au groupe placebo, et des petites améliorations d'équilibre pour le groupe SNAG comparé au groupe placebo. Il n'y avait pas d'effets indésirables. 
 
CONCLUSION
Ces résultats fournissent des preuves que les deux formes de thérapie manuelle ont des effets bénéfiques à long terme pour le traitement du vertige cervicogénique chronique.
 
 
 
Reid SA, Callister R, Snodgrass SJ, Katekar MG, Rivett DA. Manual therapy for cervicogenic dizziness: Long-term outcomes of a randomised trial. Man Ther. 2014 Aug 27. pii: S1356-689X(14)00148-9. doi: 10.1016/j.math.2014.08.003. [Epub ahead of print]



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter

Kinesport - 0810 821 001- secretariat@kinesport.fr - Mentions Légales