KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Le scraping: une étude



Le scraping: une étude
Comparaison du scraping : Statique vs. Mouvement

“Effect of Instrument-Assisted Soft Tissue Treatment,” est un  poster comparant le traitement par scraping ( Graston Technique®)  effectué sur un muscle soit statique soit en mouvement

Cette étude a été présentée lors du second  congrès International sur Fascia Research en hollande en octobre dernier.

Les auteurs Thomas E. Hyde, DC, DACBSP, Myra Goldman, PhD(c), RN, ARNP, Robert Topp, PhD, RN, Warren I. Hammer, MS, DC, DACBO, Gregory H. Doerr, DC, CCSP, and Richard E. Vincent, DC, ont voulu comparé les résultats entre les deux modalités.

Les résultats démontrent que sur les 69 personnes traitées, ceux recevant le traitement sur un muscle statique avait une nette diminution de la douleur post-traitement, un meilleur ressenti sur la fonctionnalité mais aucun changement sur le ROM. Les autres patients recevant le traitement par scraping sur mobilisation active ont eu un meilleur ROM mesuré post-traitement mais sans différence significative sur la douleur.

Ainsi, selon les auteurs, la technique de scraping peut avoir deux finalités : 
- l’augmentation du ROM d’une part et il faudra alors user la technique sur une mobilisation active, et
-  la réduction  de la douleur d’autre part où la technique devra être utilisée sur un muscle inactif.
 



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter