KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Port de tête antérieur et activation des muscles droits postérieurs de la tête



Introduction



Les muscles droits postérieurs de la tête (RCP) sont en lien avec la dure-mère. Une atrophie de ces muscles est associée à des céphalées chroniques chez certains patients. Les auteurs soupçonnent que l’importance de l’atrophie des RCPs a été sous-évalué du fait que le rôle fonctionnel de ces muscles n’est pas bien défini.
 

Objectif



Déterminer si une modification statistiquement significative des niveaux d’activité électromyographique des muscles RCPs survient lorsque la tête est volontairement déplacée d’une position neutre à une position antérieure.
 

Méthode



Des électrodes intramusculaires ont été utilisé pour recueillir les données électromyographiques lors d’un mouvement volontaire de la tête d’une position neutre à une position antérieure et inversement. Cette séquence a été répété 4 fois. Les niveaux d’activité électromyographique ont été quantifié dans les deux positions de tête et de manière bilatérale.
 

Résultats



Vingt sujets ont été étudié. L’activité électromyographique recueillie au niveau des RCPs a augmenté à mesure que la tête se déplaçait de la position neutre (11% de la contrainte isométrique volontaire maximale (MVIC) au niveau du petit RCP et 14% de MVIC au niveau du grand) vers une position antérieure (35% de MVIC dans le petit et 39% dans le grand) (p < 0.OO1).
 

Conclusion



Les muscles RCPs peuvent contribuer à la stabilisation segmentaire de la charnière cervico-occipitale en aidant à maintenir la congruence articulaire pendant le mouvement.
 
Article original
Forward head posture and activation of rectus capitis posterior muscles. R C Hallgren. The Journal of the American Osteopathic Association, Jan 2017, Vol. 117, 24-31. doi:10.7556/jaoa.2017.004



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter