KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Réduction d’une douleur plantaire du talon et retour au sport après une intervention de course pieds nus chez une triathlète féminine atteinte de fasciite plantaire



Réduction d’une douleur plantaire du talon et retour au sport après une intervention de course pieds nus chez une triathlète féminine atteinte de fasciite plantaire
Francis et al.

Introduction


La fasciite plantaire ou fasciopathie plantaire survient à la suite d'une surcharge de l'aponévrose plantaire. Elle se caractérise par un début insidieux de la douleur au niveau de la surface plantaire proche du talon, caractéristique au réveil avec les premiers pas, ou après une inactivité prolongée (1). Elle est identifiable en IRM par un épaississement du fascia plantaire, en particulier à son origine sur le tubercule médial du calcanéum. (2)
 
Une étude épidémiologique récente a indiqué que la fasciite plantaire était le trouble des membres inférieurs le plus souvent signalé (~ 34%) et liée au nombre d’années et de jours par semaine de pratique de course à pied, ainsi qu’à la distance parcourue par semaine. (3)

Bien qu'il existe des mécanismes biomécaniques plausibles et quelques preuves provenant de petites études sur ces facteurs de risque, une revue systématique récente suggère que la fasciite plantaire reste multifactorielle et mal comprise (8).
 
Environ 75% des coureurs ont une attaque talon lorsqu'ils parcourent de longues distances (21). Un modèle d’attaque talon est associé à un membre inférieur plus tendu lors de la phase de contact au sol et un pic d'impact plus conséquent.
 
Il a été ainsi été suggéré que la course pieds nus pourrait être bénéfique pour ceux qui souffrent ou se rétablissent d'une fasciite plantaire.

En effet, la course pieds nus a été décrite comme une méthode efficace pour augmenter la force de la musculature intrinsèque du pied (25). Cette suggestion est étayée par des recherches démontrant une augmentation de la section transversale de la musculature intrinsèque du pied après une période de courseà pied minimaliste. (26) Ces adaptations musculaires peuvent aider à réduire les forces de traction sur les structures passives du pied et de la cheville telles que le fascia plantaire.
 

Présentation du cas

 
La patiente est une triathlète féminine de 27 ans avec une douleur sur le tubercule médian du calcanéum gauche qui dure depuis 12 mois. Elle est coureuse depuis 4 ans et triathlète depuis 2 ans (Sprint et Distance Olympique, 13-15 heures d'entraînement par semaine).
 
La patiente présentait une douleur lors des premiers pas au réveil, parfois au point de présenter une boiterie. Le fait de se lever après une période de repos prolongé aggravait la douleur. Au cours de la dernière année, la patiente s’est autogérée puis face à l’évolution des symptômes a suivi un programme de physiothérapie pendant 3 mois, qui lui a permis de revenir à une course asymptomatique à hauteur de 3 jours par semaine. Mais la douleur est à nouveau réapparue. Ce qui l’a conduit à consulter chez l’auteur.

L'examen par IRM a révélé un léger épaississement et un œdème de l'insertion du calcanéum en accord avec une pathologie de fasciite plantaire.
L'examen de physiothérapie retrouve une douleur intense à la palpation du tubercule médial du calcanéum. L'étirement passif de l'aponévrose plantaire reproduit la douleur de l'arche interne mediale.
L'évaluation fonctionnelle a seulement mis en évidence une légère inclinaison vers l'avant du tronc lors du squat bipodal. Le squat unipodal démontre un valgus du genou ainsi qu’une instabilité des deux côtés, plus importante du côté gauche.
 

Intervention

 
Le traitement de physiothérapie est illustré par la figure 1 :
  • Dry needling sur trigger point myofascial (29) du triceps sural et du fascia plantaire.
  • Taping de la cheville et de la voûte plantaire. (30)

Réduction d’une douleur plantaire du talon et retour au sport après une intervention de course pieds nus chez une triathlète féminine atteinte de fasciite plantaire
Parallèlement au traitement de physiothérapie, un programme d'entraînement progressif de renforcement et proprioception pour les muscles proximaux et distaux du membre inférieur a été réalisé (tableau 1). (31) 

Réduction d’une douleur plantaire du talon et retour au sport après une intervention de course pieds nus chez une triathlète féminine atteinte de fasciite plantaire
Six semaines après la consultation initiale, le score de douleur matinale de la patiente a diminué, passant de 6/10 à 2/10. La patiente a alors reçu pour consigne de réaliser un jogging de 15 minutes avec ses chaussures classiques et sur gazon pour atténuer les impacts.
Le lendemain matin, les scores de douleur sont revenus à 4/10 et se sont stabilisés pendant deux semaines.

À ce stade, l'auteur a pris la décision de tenter une autre stratégie de traitement. La patiente a été observée en train de courir pendant environ 20 m sur une surface en gazon, à la fois pieds chaussés et pieds nus (figure 2) : la patiente prenait contact avec le talon en chaussures et utilisait le médio-pied lorsqu'elle était pieds nus.

Réduction d’une douleur plantaire du talon et retour au sport après une intervention de course pieds nus chez une triathlète féminine atteinte de fasciite plantaire
Par la suite, la patiente a effectué un jogging de 15 minutes pieds nus. Le lendemain matin, un score de douleur de 3/10 a été enregistré. Le même exercice était répété le jour suivant. Le matin après le deuxième jogging de 15 minutes, le score de douleur était tombé à 0/10. Le traitement a été répété tous les deux jours en progressant jusqu’à 30 minutes et le score de douleur est resté à 0/10 (tableau 2).
 
Le score de douleur du matin est resté le même jusqu'à la fin du traitement où la patiente a pu effectuer une course chaussée de 23 minutes.

Réduction d’une douleur plantaire du talon et retour au sport après une intervention de course pieds nus chez une triathlète féminine atteinte de fasciite plantaire

Discussion


La fasciite plantaire a le temps de récupération le plus long des 10 principales blessures liées à la course avec un temps de récupération pour les coureurs entre 2 et 10 mois (médiane = 5 mois). (32)
 
Pour notre patiente, une approche de traitement multimodale et conservatrice a semblé réduire les symptômes sur une période de 6 semaines. Cependant, la réduction du score NRS pour les scores de douleur (-4 points) doit être interprétée en tenant compte du fait qu'aucune course n'a été effectuée pendant cette période.
 
Le temps total entre la consultation initiale et l'absence de douleur pendant la course était de 8 semaines. Le temps total de l'introduction de la course pieds nus était de 2 semaines. Dans les deux cas, il est significativement plus court que le temps de récupération médian de 5 mois, mais en adéquation avec le temps de récupération le plus court rapporté (7 semaines).
 
Les contributions relatives du dry needling, du taping, des exercices de rééducation et de l’arrêt de la course qui ont conduit à la réduction initiale des scores de douleur sont inconnues.
 
Techniquement, des taux de chargement d'impact et des pics d'impact plus faibles peuvent s'être produits du fait de la course pieds nus, de la surface plus molle ou des deux. Nous suggérons que les deux ont joué un rôle, comme précédemment quand la douleur suite à la course à pied sur pelouse et avec chaussures avait augmenté (2 points).
Bien qu'une réduction des taux de charge puisse être attendue en raison d'une préactivation accrue des fléchisseurs plantaires pendant la course pieds nus, il est également plausible qu'une partie de l'amélioration de la douleur et de la fonction démontrée dans ce cas provienne d'une activation accrue de la musculature intrinsèque du pied. (34,35)
 
Il est admis que l'augmentation de la force du pied due aux interventions de marche pieds nus soit due au non appui sur la voûte plantaire, ce qui augmenterait son action «de type ressort ». (37,38). De plus, les augmentations aiguës de l'activité musculaire ont démontré un effet antalgique sur la douleur chronique associée à la tendinopathie (39). Une restauration de la fonction à plus long terme a été rapportée dans les interventions qui ont amélioré la force musculaire excentrique. (40)
 
Ces améliorations de l'activité musculaire et les effets analgésiques subséquents sont supposées se produire en raison d'une réduction de l'inhibition corticospinale et de l'augmentation subséquente du recrutement des unités motrices (39,41).

Conclusion


La course pieds nus sur gazon peut être considéré comme un traitement alternatif de la fasciite plantaire pour les athlètes lorsqu'une stratégie de traitement conservateur a échoué. Ce rapport de cas fournit une base pour une série de cas à entreprendre chez des athlètes souffrant de fasciite plantaire.
 

Article original


“Reduction in Plantar Heel Pain and a Return to Sport After a Barefoot Running Intervention in a Female Triathlete With Plantar Fasciitis” by Francis P, Oddy C, Johnson M International Journal of Athletic Therapy and Training© 2017 Human Kinetics, Inc.
 
Bibibliographie 
1.Taunton JE, Ryan MB, Clement D, McKenzie DC, Lloyd-Smith D, Zumbo B. A retrospective case-control analysis of 2002 running injuries. Br J Sports Med. 2002;36(2):95-101. 
2.McNally EG, Shetty S. Plantar fascia: imaging diagnosis and guided treatment. Paper presented at: Seminars in musculoskeletal radiology, 2010.
3.Di Caprio F, Buda R, Mosca M, Calabrò A, Giannini S. Foot and lower limb diseases in runners: assessment of risk factors. J Sports Sci Med. 2010;9(4):587-596.
8.Beeson P. Plantar fasciopathy: revisiting the risk factors. Foot Ankle Surg. 2014;20(3):160-165. 
21.Hasegawa H, Yamauchi T, Kraemer WJ. Foot strike patterns of runners at the 15-km point during an elite-level half marathon. J Strength Cond Res. 2007;21(3):888-893. 
25.McKeon PO, Hertel J, Bramble D, Davis I. The foot core system: a new paradigm for understanding intrinsic foot muscle function. Br J Sports Med. 2014:bjsports-2013- 092690. 
26.Bruggemann G, Potthast W, Braunstein B, Niehoff A. Effect of increased mechanical stimuli on foot muscles functional capacity. Paper presented at: Proceedings of the ISB XXth Congress-ASB 29th Annual Meeting: 31 July-5 August 2005; Cleveland2005. 
29.Simons DG, Travell JG, Simons LS. Myofascial Pain and Dysfunction: Lower extremities. Williams & Wilkins; 1999. 
30.Brukner P, Khan K. Clinical sports medicine. McGraw Hill; 2006.
31.Hawker GA, Mian S, Kendzerska T, French M. Measures of adult pain: Visual analog scale for pain (vas pain), numeric rating scale for pain (nrs pain), mcgill pain questionnaire (mpq), short‐form mcgill pain questionnaire (sf‐mpq), chronic pain grade scale (cpgs), short form‐36 bodily pain scale (sf‐36 bps), and measure of intermittent and constant osteoarthritis pain (icoap). Arthritis Care Res (Hoboken). 2011;63(S11):S240-S252. 
32.Nielsen RO, Rønnow L, Rasmussen S, Lind M. A prospective study on time to recovery in 254 injured novice runners.2014. Plos One 9 (6) e99877. 
34.McKeon PO, Fourchet F. Freeing the foot: Integrating the foot core system into rehabilitation for lower extremity injuries. Clin Sports Med. 2015;34(2):347-361. 
35.Kelly LA, Kuitunen S, Racinais S, Cresswell AG. Recruitment of the plantar intrinsic foot muscles with increasing postural demand. Clin Biomech. 2012;27(1):46-51. 
37.Miller EE, Whitcome KK, Lieberman DE, Norton HL, Dyer RE. The effect of minimal shoes on arch structure and intrinsic foot muscle strength. J Sport Health Sci. 2014;3(2):74-85. 
38.Johnson A, Myrer J, Mitchell U, Hunter I, Ridge S. The effects of a transition to minimalist shoe running on intrinsic foot muscle size. Int J Sports Med. 2016;37(02):154-158.
39.Rio E, Kidgell D, Purdam C, et al. Isometric exercise induces analgesia and reduces inhibition in patellar tendinopathy. Br J Sports Med. 2015;49(19):1277-1283. 
40.Alfredson H, Pietilä T, Jonsson P, Lorentzon R. Heavy-load eccentric calf muscle training for the treatment of chronic Achilles tendinosis. Am J Sports Med. 1998;26(3):360-366. 
41.Rio E, Kidgell D, Moseley GL, et al. Tendon neuroplastic training: changing the way we think about tendon rehabilitation: a narrative review. Br J Sports Med. 2016;50(4):209-215.



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter