KINESPORT KINESPORT







Running expo et Praticiens Kinesport



Running expo et Praticiens Kinesport
Le Running Expo, lieu de rencontres de tous les pratiquants et acteurs du running en France,  a fermé ses portes samedi dernier et s’est terminé en beauté par le marathon de Paris.

Le bilan de fréquentation est de 74 627 visiteurs.

Kinesport souhaitait participer à ce grand rassemblement précédant le marathon afin de représenter la kinésithérapie du sport via le réseau de compétences des Praticiens Kinesport.

La présence des praticiens Kinesport consistait à prodiguer des conseils et des soins aux  coureurs français (49 814 inscrits, 41 244 dossards retirés, 40 140 partants et 38 690 arrivants)  qui se sont présentés à son stand.

Au-delà des nombreux massages bienfaiteurs prodigués aux coureurs qui avaient parfois les jambes lourdes suite aux dernières sorties et aux longues heures de piétinements dans les allées,  des bilans musculo-tendineux et ostéo-articulaires ont été également réalisés. Diverses pathologies ont été retrouvées : du classique syndrome de la bandelette ilio-tibiale à la contracture des ischio-jambiers ou du triceps sural souvent confondu par les sportifs avec une « élongation » musculaire. Ainsi, des coureurs qui, suite à une sortie un peu plus longue que d’habitude ont ressenti progressivement une douleur, ont arrêter leur préparation pendant 1 voir 2 semaines de peur d’aggraver leur « blessure musculaire » ! Alors que l’on retrouve au test aucune douleur en excentrique dans toutes les courses… Et ce n’est qu’un exemple !

Car si des pathologies assez classiques comme les « entorses de cheville » ou les tendinopathies achilléennes et rotuliennes ont montré une nouvelle fois chez certains patients un défaut de prise en charge kinésithérapique, un manque également de « réflexes de soins de base » comme par exemple le protocole POLICE (d’ailleurs plus connu semble-t-il des coureurs anglo-saxons) s’est fait ressentir. En effet, un nombre important de sportifs interrogés attendant passivement que la douleur ressentie lors de l’entrainement cesse d’elle-même et bien souvent ne consultant pas par la suite de kinésithérapeutes du sport. Bien souvent, ils avouent même ne savoir où trouver ces derniers.
C’est pourquoi, au travers des praticiens et de leur discours, Kinesport a démontré une nouvelle fois son engagement et sa volonté de développer, pour le patient, un réseau de compétences en kinésithérapie du sport.
Tant dans les tests cliniques que dans les conseils de soins ou de nutrition, les praticiens Kinesport ont ainsi démontré leur savoir-faire et fais de ce salon du running 2013 une nouvelle occasion de transmettre encore et encore un message de santé à des coureurs, bien qu’expérimentés, souvent démunis. 



SUIVEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES
DPC DATADOCK DPC Charte Deontologique