KINESPORT KINESPORT







Strapp et effet PLACEBO



Kate SAWKINS de l’universityé de Sydney a mené une étude « The Placebo Effect of Ankle Taping on Ankle Instability » en 2005 afin de vérifier l’effet « proprio » des contentions souples.

30 participants avec instabilité de la cheville ont du procéder aux tests fonctionnels « single-limb hopping test » et  « star excursion balance test » sous trois  conditions:

1) real tape = strappé,
2) placebo tape,
3) control (sans strapp).

Chaque participant ensuite  remplit une échelle perceptive de stabilité.

Les résultats contre toute attente  révèlent aucune différence significative entre les trois groupes sur les tests fonctionnels.
A l’inverse la majorité des personnes ont mieux noté  le tape réel ( « real tape ») sur l’échelle perceptive de stabilité.

Ainsi la contention n’a pas de rôle proprement dit sur la stabilité d’origine proprioceptive  mais sur la perception de cette stabilité.

Pourquoi ?
Lors des tests fonctionnels l’élasticité de la bande n’est pas mise en tension, seule la pression de la bande et son effet extéroceptif seront actifs. Connaissant l’importance du côté rassurant dans le sport, pourquoi s’en priver ! L’effet proprio dans le sens extéroceptif est donc bien valable mais pas d’un point de vue fonctionnel.
Strapp et effet PLACEBO


 single-limb hopping test
Strapp et effet PLACEBO

star excursion balance test
Strapp et effet PLACEBO




SUIVEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES
DPC DATADOCK DPC Charte Deontologique