KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • BFR
  • Formation Kinésithérapie du Sport Expert
  • KSP_Belgique
  • Masterclass


Traitement des lésions du ligament collatéral ulnaire du coude La réparation est-elle une option viable ?



Introduction


 
Le ligament collatéral ulnaire (LCU) est le principal verrou du valgus du coude (26,27). Alors qu’il ne joue pas un rôle important dans la stabilité du coude pendant les activités de la vie quotidienne, le LCU est soumis à un stress énorme, chez le lanceur au baseball. (23,24,26)

Souvent, le traitement des lésions du LCU implique initialement une période de repos suivie d'une réadaptation structurée et d'un programme de retour au lancer (1,16). Si les patients ne peuvent pas retourner au sport (RTS) et souhaitent continuer à lancer, le traitement chirurgical est une option viable. Les options de traitement chirurgical comprennent la réparation ou la reconstruction du LCU (4,10,16).

La réparation du LCU a été initialement décrite comme une option de traitement pour les lésions du LCU en 1992, mais les résultats étaient sous-optimaux, avec un taux de RTS de 71,4% (7).
 
La reconstruction du ligament collatéral ulnaire (RLCU), décrite pour la première fois par le Dr Frank Jobe en 1986, est depuis l'étalon-or pour le traitement des lésions du LCU dans les athlètes lanceurs qui souhaitent repratiquer (2).
Les résultats après RLCU ont été encourageants, les taux de RTS variant de 66,7% à 97% en fonction du niveau de compétition de l’athlète et de la technique chirurgicale de (3,5,8,13,14,28,3). Une enquête récente a révélé que la plupart des chirurgiens orthopédiques de la Major League Baseball (MLB) exécutaient la RLCU à l'aide d’une technique d'ancrage avec une autogreffe du long palamaire. (17)
 
La réparation du LCU évite le besoin de prélèvement de greffe, ce qui réduit les problèmes tels que les infections des plaies, la faiblesse musculaire postopératoire, et les dommages aux structures neurovasculaires environnantes.

Bien que les athlètes aient connu de bons résultats après RLCU, les nouvelles techniques de réparation du LCU, chez les patients appropriés, peuvent également offrir des résultats similaires avec des bénéfices supplémentaires, y compris des temps de réadaptation plus courts (11).
 
Par conséquent, le but de cette étude était de revoir de manière critique la littérature en ce qui concerne la réparation du LCU et la viabilité de nouvelles techniques de réparation pour le traitement de ces lésions par rapport aux techniques historiques.
 

Méthode 



Une revue systématique a été menée selon les directives PRISMA (Éléments de déclaration préférés pour les revues systématiques et les méta-analyses) en utilisant une liste de vérification PRISMA (22). L'enregistrement systématique de la revue a été effectué à l'aide du registre prospectif international PROSPERO des revues systématiques (numéro d'enregistrement 42016035808).
Deux examinateurs ont mené de manière indépendante une recherche le 25 février 2016 en utilisant les bases de données suivantes : Medline, Cochrane Central Register of Controlled Trials, SportDiscus et CINAHL.
 
 

Résultats



Au total, 4 études (3 cliniques et 1 biomécanique) ont été incluses dans cette revue (figure 1).

Etudes cliniques

Trois études, toutes de niveau de preuves 4, ont été rapportées sur la réparation du LCU (2,7,30). Sur les 92 patients (92 coudes), il y avait 61 hommes (62,3%) et 31 femmes (33,7%).

Tous les patients de cette étude avaient des lésions proximales ou distales du LCU.
La durée moyenne des symptômes avant la chirurgie était de 12,3 ± 5,9 mois, et la durée moyenne du traitement non opératoire était de 3,1 ± 0,7 mois. La majorité des athlètes étaient à l’université (38%) ou au lycée (32,6%) et la plupart jouait au baseball (66,3%) (tableau 1).
Traitement des lésions du ligament collatéral ulnaire du coude La réparation est-elle une option viable ?

Il y a eu 3 types de réparations effectuées dans les études incluses. Ces techniques comprenaient des réparations via des ancrages de suture (61 patients, 66,3%), une réparation directe sans greffe (17 patients, 18,5%) et des réparations par forage (14 patients, 15,2%). Des complications se sont produites chez 12,0% des patients. Ces complications incluent une neuropraxie ulnaire transitoire chez 6 patients, l'arthrofibrose chez 1 patient, l'abcès de point chez 1 patient, une infection cutanée superficielle nécessitant un débridement chez 1 patient et un échec de la réparation chez 2 patients. Les taux de complications dans les RLCU ont été rapportés entre 5,3% et 10,5% (13,14,31).

Le taux moyen de RTS après la réparation de l'UCL était de 87,0%, la majorité des patients inclus étant à l’université et au niveau secondaire. Dans l'ensemble, 94,9% des patients qui ont subi une répartition du LCU ont obtenu un excellent résultat sur le score Andrews-Carson (tableau 2).
Traitement des lésions du ligament collatéral ulnaire du coude La réparation est-elle une option viable ?

Étude biomécanique

Dugas et al (12) ont comparé une nouvelle technique de réparation avec un renforcement interne, à la technique Jobe modifiée dans 9 paires de bras de cadavres. Leur technique de réparation impliquait 1 trou de forage dans l’ulna et 1 dans l'épicondyle médical.
Les auteurs ont ensuite comparé le LCU réparé avec fixation interne FiberTape avec les coudes reconstruits par la technique de Jobe modifiée en utilisant une machine d'essai de matériaux à torsion axiale Arthrex MTS 858 Mini Bionix II (MTS System Corp).

Lors du test, le groupe de LCU réparés a montré une ouverture significativement moins élevée que le groupe de reconstruction. En outre, il n'y avait aucune différence entre les groupes de LCU réparés et de reconstruits pour le couple de force maximal jusqu’à rupture, la rigidité torsionnelle ou l’ouverture maximale lors du test de défaillance.
 
 

Discussion



Au cours des dernières années, le nombre de lésions du l'LCU chez des athlètes de tous les niveaux de jeu, en particulier les lanceurs au baseball, au lycée et à l’université, a augmenté dramatiquement (3,5,15,19) La RLCU est devenue l'étalon-or pour le traitement de ces blessures et repose en grande partie sur une étude effectuée il y a plus de 20 ans qui a montré de meilleurs résultats chez les patients qui ont subi une RLCU que la réparation du LCU (7).
 
Notre étude a montré que les patients qui ont subi une réparation du LCU avaient un taux de RTS supérieur à 87%. En outre, les preuves biomécaniques d'une nouvelle technique ont montré significativement moins d’ouvertures côté médian du coude avec une réparation améliorée du LCU qu’avec la technique Jobe modifiée.

Il y a eu plusieurs études qui ont tenté de déterminer la méthode de reconstruction idéale (5,13,14,28,31). Aucune étude clinique à ce jour n'a montré de meilleurs résultats pour une technique de RLCU par rapport à une autre. Malheureusement, aucune de ces études n'a comparé directement les résultats de RLCU avec la réparation du LCU.
 
Le taux de RTS après RLCU a été largement cité > à 80%, avec des taux plus élevés observés chez les athlètes universitaires (95,5%) que les athlètes professionnels (86,4%) (14). Les résultats antérieurs de la réparation du LCU chez les joueurs MLB ont montré un taux de RTS de 50% (7). Cependant, des preuves récentes ont montré que le RTS après la réparation du LCU chez les athlètes non professionnels était entre 94,4% et 96,7% (2,30). En outre, la durée du RTS chez tous ces athlètes après la réparation du LCU était inférieur à 6 mois. (2,30). Cela contraste fortement avec les plus de 12 mois requis pour le RTS après RLCU (5,13,15,28)

Une question très importante soulevée au cours des dernières années est la rechute des lésions de l'UCL chez les patients qui ont déjà subi une RLCU (6,9,25,32). Le taux de rechute a été cité à environ 15% et les résultats après nouvelle RLCU n'ont pas été aussi encourageants que ceux après la première opération, avec une carrière plus courte, un taux de RTS plus faible et une performance inférieure (9,25,32),


 

Conclusion



Chez les patients correctement sélectionnés, la réparation du LCU fournit des taux de RTS similaires et des résultats cliniques un RTS plus court après réparation qu’après RLCU. Les études futures évaluant la réparation du LCU avec un renforcement interne sont nécessaires avant de recommander cette technique.
 

Texte d’origine



Treatment of Ulnar Collateral Ligament Tears of the Elbow
Is Repair a Viable Option ?
DOI: 10.1177/2325967116682211
 

Références :
 
1. Andrews JR, Jost PW, Cain EL. The ulnar collateral ligament proce- dure revisited: the procedure we use. Sports Health. 2012;4: 438-441.
2. ArgoD,TrenhaileSW,SavoieFH3rd,FieldLD.Operativetreatmentof ulnar collateral ligament insufficiency of the elbow in female athletes. Am J Sports Med. 2006;34:431-437.
3. Azar FM, Andrews JR, Wilk KE, Groh D. Operative treatment of ulnar collateral ligament injuries of the elbow in athletes. Am J Sports Med. 2000;28:16-23.
4. Bruce JR, Andrews JR. Ulnar collateral ligament injuries in the throw- ing athlete. J Am Acad Orthop Surg. 2014;22:315-325.
5. Cain EL Jr, Andrews JR, Dugas JR, et al. Outcome of ulnar collateral ligament reconstruction of the elbow in 1281 athletes: results in 743 athletes with minimum 2-year follow-up. Am J Sports Med. 2010;38: 2426-2434.
6. Conte SA, Fleisig GS, Dines JS, et al. Prevalence of ulnar collateral ligament surgery in professional baseball players. Am J Sports Med. 2015;43:1764-1769.
7. Conway JE, Jobe FW, Glousman RE, Pink M. Medial instability of the elbow in throwing athletes. Treatment by repair or reconstruction of the ulnar collateral ligament. J Bone Joint Surg Am. 1992;74:67-83.
8. Dines JS, ElAttrache NS, Conway JE, Smith W, Ahmad CS. Clinical outcomes of the DANE TJ technique to treat ulnar collateral ligament insufficiency of the elbow. Am J Sports Med. 2007;35:2039-2044.
9. DinesJS,YocumLA,FrankJB,ElAttracheNS,GambardellaRA,Jobe FW. Revision surgery for failed elbow medial collateral ligament reconstruction. Am J Sports Med. 2008;36:1061-1065.
10. Dugas J, Chronister J, Cain EL Jr, Andrews JR. Ulnar collateral liga- ment in the overhead athlete: a current review. Sports Med Arthrosc. 2014;22:169-182.
11. Dugas JR. Ulnar collateral ligament repair: an old idea with a new wrinkle. Am J Orthop (Belle Mead NJ). 2016;45:124-127.
12. Dugas JR, Walters BL, Beason DP, Fleisig GS, Chronister JE. Biome- chanical comparison of ulnar collateral ligament repair with internal bracing versus modified Jobe reconstruction. Am J Sports Med. 2016;44:735-741.
13. Erickson BJ, Bach BR Jr, Cohen MS, et al. Ulnar collateral ligament reconstruction: the Rush experience. Orthop J Sports Med. 2016;4: 2325967115626876.
14. Erickson BJ, Chalmers PN, Bush-Joseph CA, Verma NN, Romeo AA. Ulnar collateral ligament reconstruction of the elbow: a systematic review of the literature. Orthop J Sports Med. 2015;3: 2325967115618914.
15. Erickson BJ, Gupta AK, Harris JD, et al. Rate of return to pitching and performance after Tommy John surgery in Major League Baseball pitchers. Am J Sports Med. 2014;42:536-543.
16. Erickson BJ, Harris JD, Chalmers PN, et al. Ulnar collateral ligament reconstruction: anatomy, indications, techniques, and outcomes. Sports Health. 2015;7:511-517.
17. Erickson BJ, Harris JD, Fillingham YA, et al. Treatment of ulnar col- lateral ligament injuries and superior labral tears by Major League Baseball team physicians. Arthroscopy. 2016;32:1271-1276.
18. Erickson BJ, Harris JD, Tetreault M, Bush-Joseph C, Cohen M, Romeo AA. Is Tommy John surgery performed more frequently in Major League Baseball pitchers from warm weather areas? Orthop J Sports Med. 2014;2:2325967114553916.
19. Erickson BJ, Nwachukwu BU, Rosas S, et al. Trends in medial ulnar collateral ligament reconstruction in the United States: a retrospective review of a large private-payer database from 2007 to 2011. Am J Sports Med. 2015;43:1770-1774.
20. Fleisig GS, Andrews JR, Cutter GR, et al. Risk of serious injury for young baseball pitchers: a 10-year prospective study. Am J Sports Med. 2011;39:253-257.
21. Jobe FW, Stark H, Lombardo SJ. Reconstruction of the ulnar col- lateral ligament in athletes. J Bone Joint Surg Am. 1986;68: 1158-1163.
22.Liberati A, Altman DG, Tetzlaff J, et al. The PRISMA statement for reporting systematic reviews and meta-analyses of studies that eval- uate health care interventions: explanation and elaboration. J Clin Epidemiol. 2009;62: e1-e34. 
23.Loftice J, Fleisig GS, Zheng N, Andrews JR. Biomechanics of the elbow in sports. Clin Sports Med. 2004;23:519-530, vii-viii. 
24.Lyman S, Fleisig GS, Andrews JR, Osinski ED. Effect of pitch type, pitch count, and pitching mechanics on risk of elbow and shoulder pain in youth baseball pitchers. Am J Sports Med. 2002;30:463-468. 
25.Marshall NE, Keller RA, Lynch JR, Bey MJ, Moutzouros V. Pitching performance and longevity after revision ulnar collateral ligament reconstruction in Major League Baseball pitchers. Am J Sports Med. 2015;43:1051-1056. 
26.Morrey BF. Applied anatomy and biomechanics of the elbow joint. Instr Course Lect. 1986;35:59-68. 
27.Morrey BF, An KN. Articular and ligamentous contributions to the stability of the elbow joint. Am J Sports Med. 1983;11:315-319. 
28. O’Brien DF, O’Hagan T, Stewart R, et al. Outcomes for ulnar collateral ligament reconstruction: a retrospective review using the KJOC assessment score with two-year follow-up in an overhead throwing population. J Shoulder Elbow Surg. 2015;24:934-940.
29. Oxford Centre for Evidence-based Medicine. Levels of evidence (March 2009). http://www.cebm.net/oxford-centre-evidence-based- medicine-levels-evidence-march-2009/. Accessed April 16, 2016.
30. Savoie FH 3rd, Trenhaile SW, Roberts J, Field LD, Ramsey JR. Pri- mary repair of ulnar collateral ligament injuries of the elbow in young athletes: a case series of injuries to the proximal and distal ends of the ligament. Am J Sports Med. 2008;36:1066-1072.
31. Vitale MA, Ahmad CS. The outcome of elbow ulnar collateral ligament reconstruction in overhead athletes: a systematic review. Am J Sports Med. 2008;36:1193-1205.
32. Wilson AT, Pidgeon TS, Morrell NT, DaSilva MF. Trends in revision elbow ulnar collateral ligament reconstruction in professional baseball pitchers. J Hand Surg Am. 2015;40:2249-2254. 



Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter