KINESPORT KINESPORT
 


  • Florent Manaudou Ambassadeur Kinesport
  • SYMPOSIUM 2020
  • SYMPOSIUM 2020
  • Upgrade Lésions musculaires
  • KSP
  • KSP
  • KSP
  • KSP


Vers une autre description des ligaments latéraux de la cheville avec connexions médiales



Les ligaments latéraux de la cheville sont interconnectés : interconnexion sur le plan médial entre les ligaments talofibulaire antérieur, calcanéofibulaire et talofibulaire postérieur du complexe ligamentaire externe de la tibia-tarisenne.

Une connaissance approfondie des ligaments latéraux de la cheville est nécessaire pour comprendre sa fonction, sa physiopathologie et ses options de traitement. Le ligament latéral de la cheville est formé par le ligament talofibulaire antérieur (ATFL), le calcanéo-fibulaire (LCF) et le ligament talofibulaire postérieur (PTFL). 

Des études antérieures ont rapporté des connexions entre ces ligaments du côté externe. Ainsi, récemment, il a été découvert une relation entre ATFL et CFL. (Vega et al. 2018). L'ATFL est un ligament avec deux faisceaux, le faisceau inférieur étant relié au LCF formant le complexe du ligament fibulotalocalanéen latéral (LFTCL). Ce complexe peut être observé depuis la face latérale de la cheville, où des fibres arciformes relient le fascicule inférieur ATFL (ATFLif) et la CFL.
 
L'étude a également montré que la LFTCL est une structure isométrique, alors que le fascicule supérieur ATFL (ATFLsf) ne l'est pas.
kinesport a publié un résumé ici 
 
Enfin ATFLsf s'est révélé être un ligament intra-articulaire, fonctionnellement et anatomiquement différent de ATFLif. Cette découverte remet en cause les concepts traditionnels du complexe du ligament latéral qui considèrent les ligaments comme des structures anatomiquement séparées qui ont ensuite influencé les procédures de reconstruction chirurgicale.
 
Vers une autre description des ligaments latéraux de la cheville avec connexions médiales

Mais qu’en est-il sur la face interne du complexe ligamentaire latéral ?
 
Une équipe de 5 auteurs, de Barcelone, Mérignac et de Londres s’est associée et ils ont publié le 22 novembre 2019 dans Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy la réponse à cette question. 
 
Quarante spécimens de cheville fraîchement congelés ont été utilisés pour cette étude. Les spécimens ont été fournis et disséqués. Il y avait 27 hommes et 13 femmes
 
Après dissection du côté médial du complexe ligamentaire latéral, les auteurs ont trouvé des connexions dans toutes les chevilles entre l'ATFL et le PTFL, l'ATFL et le CFL, et le CFL et le PTFL.
Les connexions entre ATFL et PTFL n'étaient pas homogènes. Bien que des connexions entre l'ATFLif et le PTFL aient été notées à toutes les chevilles, seules 17 chevilles (42,5%) avaient des liens entre l'ATFLsf et le PTFL. La quantité de fibres de connexion était également variable.

Les connexions entre l'ATFLif et le CFL étaient toujours observées au moyen de fibres arciformes (en forme d'arc) qui traversaient la partie latérale de l'articulation talo-calcanéenne.
Les connexions entre CFL et PTFL ne sont visibles que lorsqu'elles sont observées de manière médiale, car le péroné empêche sa visualisation de manière latérale. Ces connexions sont formées de fibres arciformes et recouvertes de synoviale sur sa partie médiale.

En résumé :

La découverte la plus importante de cette étude est que les interconnexions entre les trois composants du ligament latéral de la cheville peuvent être observées du côté médial. Des connexions ont été observées entre ATFL et PTFL, ATFL et CFL, et CFL et PTFL dans toutes les chevilles étudiées. 
Des connexions ATFLsf-PTFL ont été observées dans 42,5% des échantillons, tandis que des connexions ATFLif-PTFL étaient présentes dans tous les échantillons.

Évaluation dynamique des connexions ligamentaires
 
Les mouvements des connexions entre l'ATFLsf et le PTFL n'étaient pas cohérents (pas de mouvement dans trois spécimens, mouvement dans 14). Dans ces chevilles, il n'y avait pas de différence significative dans le mouvement ligamentaire entre les spécimens avec et sans connexions.
D'autre part, il y avait une différence significative dans la quantité de mouvement lorsque l'on comparait les différents types de connexions (ATFLsf-PTFL, ATFLif-PTFL et CFL-PTFL) avec un mouvement constant, alors que les spécimens avec des connexions présentaient un mouvement et que les autres ne le faisaient pas.
 
Remarques : 
 
La nouvelle découverte de connexions médianes entre les ligaments démontre certaines similitudes entre le ligament collatéral latéral et le ligament collatéral médial de la cheville (ligament deltoïde).
 
 Maintenant, en plus des fibres de connexion décrites sur le plan externe entre ATFLif et CFL, la présente étude a montré que les fascicules supérieur et inférieur de l'ATFL, de la CFL et de la PTFL sont également tous reliés de manière médiale. Cette description modifie la compréhension antérieure des ligaments latéraux de la cheville.

L'interconnexion entre les trois composants du ligament latéral de la cheville pose la question de savoir si une lésion isolée de l'un des ligaments latéraux est possible, en particulier pour les chevilles où ATFLsf est connecté au PTFL

De plus, la découverte de ces connexions recouvertes par synovium nous a amené à décrire l'ATFLsf (et certaines des fibres de connexion entre les ligaments latéraux de la cheville) comme des structures intra-articulaires mais probablement extrasynoviales, semblables aux ligaments croisés du genou. Toutefois, les études histologiques devraient le confirmer, notamment en raison des implications cliniques que cela pourrait avoir pour la guérison de ATFLsf et de ses connexions.
 

Conclusions
  • Des interconnexions entre les trois composants du ligament latéral de la cheville peuvent être observées à partir de la face médiale de la cheville, ce qui peut avoir des implications importantes pour la réparation du ligament latéral arthroscopique et les procédures de reconstruction.
  • Des connexions ont été observées entre ATFL et PTFL, ATFL et CFL, et CFL et PTFL dans toutes les chevilles étudiées.
  • Des connexions ATFLsf-PTFL ont été observées à 17 chevilles (42,5%), tandis que des connexions ATFLif-PTFL étaient présentes dans toutes les chevilles étudiées.
  • L'implication clinique de l'étude est que le complexe ligamentaire latéral de la cheville est une unité anatomique avec des connexions médianes importantes entre ses composants ligamentaires. Cela pourrait remettre en cause le concept de lésions ligamenteuses isolées des composants du complexe ligamentaire latéral de la cheville.

Synthèse/traduction par Arnaud BRUCHARD

MISE EN GARDE 


Cette étude présente plusieurs limites :
- la difficulté intrinsèque de disséquer cette zone anatomique et par le fait que les connexions médiales sont synovialisées.
- les caractéristiques histologiques et mécaniques des fibres de raccordement n'ont pas été étudiées dans cette étude, ce qui justifie un complément d'enquête.
- des chevilles sans laxité ont été utilisées dans cette étude pour décrire l’anatomie normale du complexe du ligament latéral qui peut différer légèrement dans les cas pathologiques.



La publication :
The lateral ankle ligaments are interconnected: the medial connecting fibres between the anterior talofibular, calcaneofibular and posterior talofibular ligaments. M. Dalmau‐Pastor· F. Malagelada · J. Calder · M. C. Manzanares · J. Vega. 
Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy https://doi.org/10.1007/s00167-019-05794-8




Instagram Twitter Facebook Inscription Newsletter